géopolitique

Pages: 6 (1380 mots) Publié le: 18 juin 2014
VERS UN NOUVEAU RÔLE
DE L’OTAN
MILOSLAV RANSDORF *

Si la gauche européenne veut promouvoir un monde
plus multipolaire, elle doit empêcher l’Union
européenne d’arriver à un point où avec l’OTAN ou
séparément elle serait amenée à engager des guerres
impérialistes. Le combat pour la justice sociale est
aujourd’hui directement lié au combat contre le
militarisme, pour le désarmement et lapaix. Par
conséquent notre soutien actif au mouvement pacifiste
est aussi un devoir permanent de la Gauche
européenne.

M

algré la controverse qu’elle a suscité à tous
égards, la création en 1949 de l’OTAN était
néanmoins en conformité avec une lecture de
la Charte de l’ONU. Le chapitre VIII intitulé (accords régionaux)
prévoit que : « Aucune disposition de la présente Charte nes’oppose à l’existence d’accords ou d’organismes régionaux
destinés à régler les affaires qui, touchant au maintien de la
paix et de la sécurité internationale, se prêtent à une action
de caractère régional, pourvu que ces accords ou ces
organismes et leur activité soient compatibles avec les buts et
les principes des Nations unies » (Article 52, Paragraphe 1 de
la Charte).
Une définitionparticulière du terme territoire dans le
traité de l’Otan a fait que tout territoire désigné dans ce traité
devient partie intégrante de la région nord. Par la suite le
Traité de Varsovie a été institutionnalisé en réponse à
l’institutionnalisation de l’OTAN.
Suite au changement du rapport mondial des forces,
l’OTAN a aussi changé de caractère. Ceci a été souligné lors

* PREMIER VICE-PRÉSIDENT DUCOMITÉ INDUSTRIE, RECHERCHES ET ÉNERGIE DU PARLEMENT
EUROPÉEN – VICE-PRÉSIDENT DU GROUPE GUE/GVN
Recherches internationales, n° 81, janvier-mars 2008, pp. 137-140

Dossier

MILOSLAV RANSDORF

138

de l’agression des États-Unis et l’OTAN contre la Yougoslavie
en 1999. D’un pacte à caractère défensif de la région nord,
l’OTAN est devenu un sujet délié de facto des règles de l’ONU
etprêt à intervenir contre d’autres États en application de ses
propres décisions.
Le 24 avril 1999 le conseil de l’OTAN a adopté un nouveau
concept stratégique (opérations hors zone). Son but était de
légaliser l’agression contre la Yougoslavie dans le cadre de
l’OTAN, ce qui contredit en fait la Charte de l’ONU et d’autre
normes admises sur le fondement de ladite Charte. Aujourd’hui
l’OTANrevendique, dans des situations extrêmes, de prendre
des décisions quant à l’utilisation de la force sans l’autorisation
du Conseil de Sécurité de l’ONU qui reste l’autorité principale
du maintien et de la consolidation de la paix et de la sécurité
internationale. Cette approche nuit gravement, d’autre part,
à l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe
(OSCE) et réduit à tousles niveaux les réelles possibilités
d’une politique européenne de sécurité.
Le traité de Varsovie est abrogé mais l’OTAN est
maintenue. L’OSCE ne peut dans ces conditions remplacer les
deux organisations comme il a été initialement convenu (par
exemple lors de la convention d’Helsinki en 1992). Après le
sommet de l’OSCE à Budapest (1994) l’espoir de voir un
système européen de sécuritélié à l’OSCE commence à
disparaître. La confirmation définitive de cette orientation est
apparue lors des divers sommets de l’OSCE à Lisbonne (1996)
puis à Copenhague (1997), à Oslo (1998) et enfin à Istanbul
(1999). Aucun desdits sommets n’a apporté l’adoption tant
attendue d’une conception réalisable de la sécurité
européenne. A l’opposé, l’OTAN a entamé son élargissement
en direction del’Est créant par là de nouvelle lignes de
division. En agissant ainsi l’OTAN a remarquablement
consolidé ses positions en violant une promesse faite à la
Russie et en devenant une organisation politique et militaire
ayant un positionnement punitif. En 1995 le Pacte de Stabilité
a été signé dans le cadre de l’OSCE mais il a été appréhendé
comme étant uniquement un mode diplomatique de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Geopolitique
  • Geopolitique
  • Géopolitique
  • Géopolitique
  • Géopolitique
  • Géopolitique
  • Geopolitique
  • Géopolitique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !