Gabriel peri

310 mots 2 pages
Il est né le 9 février 1902 à Toulon dans une famille d'origine corse, d’un père comptable à la chambre de commerce de Marseille de sensibilité républicaine. Élève brillant, le jeune Gabriel suit sa scolarité à Marseille, au lycée Périer[1] puis au lycée Thiers où il obtient de nombreux prix. Contrairement à ce qu'il affirmera par la suite, il n'obtiendra pas son baccalauréat. Tuberculeux - comme sa mère qui décède en 1907 - il renonce à se présenter à toutes les épreuves. Ce qui ne l'empêchera pas d'être reconnu comme un intellectuel[2].

L’engagement de Péri en politique est très précoce. Il adhère aux Jeunesses socialistes en 1917 alors qu’il a seulement quinze ans. Trois ans plus tard, il adhère à la IIIe internationale communiste et devient le secrétaire régional des Jeunesses communistes. C’est moins d’un an plus tard, lors du premier congrès national de la Section française de l'internationale communiste que Péri, au nom des Jeunesses communistes, est remarqué par la direction du jeune PCF. Il est alors littéralement aspiré par la direction du PCF, qui le charge, à vingt ans, de la Fédération nationale des Jeunesses communistes, et le nomme responsable de son journal, l'Avant-garde. En tant que délégué au congrès international de la jeunesse communiste, il fait son premier voyage à Moscou à la fin de l'année 1922[3].

Après deux années entre Marseille et Nîmes, il s’installe à Paris en août 1924 et prend en charge en octobre 1924 la rubrique internationale du quotidien communiste L'Humanité, fonction qu'il exerce sans discontinuité jusqu'au 25 août 1939. Durant cette période, il s’avère comme un virulent opposant aux régimes fasciste et nazi.

En 1927, il épouse Mathilde Taurinya, qui deviendra députée après guerre. Par cette union il devenait le beau-frère d'André Marty, un des dirigeants les plus prestigieux, mais aussi des plus sectaires du Parti communiste

en relation

  • Gabriel peri
    1047 mots | 5 pages
  • gabriel peri
    1594 mots | 7 pages
  • Gabriel péri eluard
    2467 mots | 10 pages
  • "Gabriel péri" paul éluard
    358 mots | 2 pages
  • Analyse du poeme gabriel peri
    582 mots | 3 pages
  • Commentaire composé gabriel péri
    1012 mots | 5 pages
  • Dissertation Litt Rature
    1251 mots | 6 pages
  • Ballade de celui qui chanta dans les supplices de louis aragon
    785 mots | 4 pages
  • Au rendez-vous allemand
    1626 mots | 7 pages
  • Ballade de celui qui chanta dans les supplices
    1204 mots | 5 pages