Gargantua

2634 mots 11 pages
Dizain adressé aux lecteurs avant le premier chapitre de Gargantua
Rire moyen d’accéder à la sagesse. « rire est le propre de l’homme » comme le dit bien avant les humanistes Aristote.
Invite ses lecteurs à lire son roman avec un esprit ouvert, sans les œillères de la pensée religieuse traditionnelle et l’interprétation de la Sorbonne.
Adresse directe aux lecteurs « aux lecteurs », « mais lecteurs » : captatio benne volentiae
Création d’un lien d’affection entre l’auteur et le lecteur, Rabelais établit une forme de compagnonnage.

Prologue
Sens de l’analogie de Socrate : entre le plaisir léger et la profondeur de la pensée il n’y a pas de fossé.
Gargantua contient une profondeur de pensée que ne montre pas son apparence.
Incite les lecteurs à réfléchir par eux-mêmes.
Multiplication des références antiques. Livre les thèmes majeurs du roman.
Profusion de références, multiplicité des tons, thèmes majeurs : annonce du roman dans son ensemble.

Fanfreluches au chapitre 2 parodient le genre de l’énigme.

Grossesse de Gargamelle anormalement longue : dire encore une fois au lecteur qu’il va falloir faire preuve de discernement dans la mesure où Rabelais a recours à des références faussées, faisant appel à la mythologie ou à des textes de Plaute qui n’est pas médecin mais auteur de comédies.
Permet à Rabelais d’évoquer le sujet très sérieux de la gestation d’un point de vue médical et juridique. Question débattue depuis l’Antiquité : références nombreuses présentes dans le chapitre.
Parodie du style juridique. Introduction dans le roman du thème du corps qui sera ensuite omniprésent. Reprise d’un thème traditionnel présent dans les fabliaux de l’âge médiéval : la lubricité féminine.

Démesure dans la consommation de tripes est associée à une joie sans retenue et sans finesse. Corps en liberté se livrent au plaisir. Dimension animale du corps humain. Grossièreté de l’appétit accompagnée d’une grossièreté des propos.

Grivoiserie laisse

en relation

  • Gargantua
    3006 mots | 13 pages
  • Gargantua
    10642 mots | 43 pages
  • Gargantua
    2120 mots | 9 pages
  • Gargantua
    2031 mots | 9 pages
  • Gargantua
    6154 mots | 25 pages
  • Gargantua
    1577 mots | 7 pages
  • Gargantua
    834 mots | 4 pages
  • Gargantua
    1318 mots | 6 pages
  • Gargantua
    774 mots | 4 pages
  • Gargantua
    1052 mots | 5 pages