Gargantua

895 mots 4 pages
Le texte que nous allons étudier est le début du prologue de Gargantua, roman écrit en 1534 par François Rabelais, humaniste de la Renaissance. Avant d'entamer les aventures du géant Gargantua et de son père Grandgousier, roi des Dipodes, l'auteur s'adresse à son lecteur de façon familière et lui fait comprendre qu'il ne faut pas se laisser tromper par les apparences: malgré son titre et le ton comique, l'œuvre qu'il s'apprête à lire contient une sagesse qu'il lui appartient de savoir repérer entre les lignes.

I / L’art du portrait

1) Comment est caractériser le portrait de Socrate?
Le portrait manifeste la dualité du personnage. La première phrase décrit son apparence extérieure et son mode de vie : « laid de corps, inapte à tous les offices ». La deuxième phrase révèle qu’il dissimule à l’intérieur des qualités telles qu’il possède un statut quasi-divin : « une intelligence plus qu’humaine, toujours dissimulant son divin savoir ». Les deux phrases sont hyperboliques (adjectifs, énumérations). Socrate réalise l’association du rire et du vin càd que celui-ci réalise l’esprit pantagruélique.

2) Pourquoi est-il fait allusion aux « Silènes » en début de texte?
La dualité du personnage est semblable à la dualité des silènes qui présentent la même opposition entre leur apparence repoussante et le fait qu’elles contiennent des drogues précieuses. On remarque le même type de phrases qui développent hyperboliquement, dans la première partie de la phrase, les éléments négatifs(« ridicule en son maintien » « le nez pointu, le regard d’un taureau … ») et les éléments positifs, dans la deuxième partie de la phrase (« une force d’âme prodigieuse, un invincible courage… »).
Dans les deux cas la bascule s’opère par la conjonction de coordination « mais ». Cette analogie dans la construction renforce le propos, les deux descriptions cherchent à concilier le plaisant et le sérieux.

II / L’objectif de ce prologue

1) Quel est le but de cette première page ?
Elle sert à

en relation

  • Gargantua
    3006 mots | 13 pages
  • Gargantua
    10642 mots | 43 pages
  • Gargantua
    2120 mots | 9 pages
  • Gargantua
    2031 mots | 9 pages
  • Gargantua
    6154 mots | 25 pages
  • Gargantua
    1577 mots | 7 pages
  • Gargantua
    834 mots | 4 pages
  • Gargantua
    1318 mots | 6 pages
  • Gargantua
    774 mots | 4 pages
  • Gargantua
    1052 mots | 5 pages