Gatsby le magnigique

733 mots 3 pages
Gatsby le Magnifique

Les années qui suivirent la fin de la première guerre mondial amenèrent la génération perdue au premier plan de la vie artistique. Des gens désabusés de la vie qui avait vécut la guerre et pour qui la vie n'avais plus aucun sens. Le monde dans lequel ils pensaient vivre était une illusions qui s'était brisé en même temps que la guerre avait commencé. Francis Scott Fitzgerald est un auteur de la génération perdue pour qui le monde n'était devenue qu'une illusion, un mensonge pour les gens. Dans son roman Gatsby Le Magnifique publié en 1925, il illustre le vain combat entre l'honnêteté et le mensonge. Ce combat est illustré par le fait que les gens faux remplient d'artifices l'emportent sur les gens honnêtes. De plus, l'aspect mensonger est préféré chez les gens plutôt que la vérité.

Le vain combat entre l'honnêteté et le mensonge est illustré dans le roman puisque les gens faux et remplient d'artifices l'emportent sur les gens honnête. Tout d'abord, les gens usant d'artifices ont beaucoup mieux réussi dans la vie que les gens honnêtes. Le personnage de Gatsby vie dans un manoir qui est un subterfuge créé de toute pièce pour avoir une meilleur image social :

Ces faux-fuyants sont des créations qui ont le but d’impressionner la population, le commun des mortels pour montrer une richesse qui est fausse. De plus,ce manoir impose au gens une vision trompeuse mais positive du personnage de Gatsby. Tandis que si une comparaison est tracé avec le personnage de Nick qui n'use pas de tromperie pour montrer sa vie. La description de sa maison va comme suit : Le procédé stylistique utilisés par l'auteur mets en évidence le caractère pauvre et petit de la maison à l'aide de …........... . Donc, la maison qui est vrai, sans déguisement renvoi une image négative si elle est mise à coté de celle des riches. La maison artificielle renvoie une meilleur image social que celle sans subterfuges. Dans ce vain combat, les gens vont être

en relation