Gaudé

Pages: 2 (261 mots) Publié le: 6 octobre 2010
Je suis toujours aussi admirative de la plume de Gaudé. J'ai me suis laissée prendre à sa poésie, à la fluidité de ses mots, à la beautéde ses images. Il nous transporte dans ce monde clos, où on ressent le travail, les difficultés, la pauvreté mais aussi la chaleurhumaine et l'esprit de petit village, avec ses beautés et ses mesquineries. Ce coin du monde, je l'ai réellement vu à travers les mots del'auteur. J'y étais. Et, avec les personnages, je voyais d'un oeil un peu mélancolique les choses changer...

Parce que je crois quec'est mon esprit nostalgique qui a fait que j'ai tant aimé ce roman. Autant je peux m'émerveiller du cours des choses, de la vie en général,autant je regarde parfois derrière moi avec un sourire, en me rappelant les rues ou les visages de mon passé. J'ai été touchée par cettevolonté de survivre à la fois dans le sang et dans les mémoires. Touchée par le récit de Carmela, qui revient vers ceux qu'elle a aimés,sa famille, à la fin de sa vie. Touchée aussi par cette vie qui passe, par nous qui y passons, et qui laissons notre place. De par lalongueur du récit, je revoyais comme en flashbacks en ces personnages vieillis les enfants et les jeunes adultes qu'ils étaient il y atout juste quelques pages, avec leurs rêves, leur fierté, leur jeunesse leurs espoirs. On sent le temps qui passe, mais la mémoire demeure.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • GAUDE
  • Gaude
  • Gaudé
  • Laurent gaudé
  • Gaudé eldorado
  • La grèce gaudé
  • Laurent Gaudé
  • Laurent gaude

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !