Gccccccc

Pages: 2 (379 mots) Publié le: 13 mars 2013
Quand la capacité de son esprit se hausse
580 À connaître un pourpoint d’avec un haut de chausse.
Les leurs ne lisaient point, mais elles vivaient bien ;
Leurs ménages étaient tout leur docteentretien,
Et leurs livres un dé, du fil, et des aiguilles,
Dont elles travaillaient au trousseau de leurs filles.
585 Les femmes d’à présent sont bien loin de ces mœurs,
Elles veulent écrire, etdevenir auteurs.
Nulle science n’est pour elles trop profonde,
Et céans beaucoup plus qu’en aucun lieu du monde.
Les secrets les plus hauts s’y laissent concevoir,
590 Et l’on sait tout chez moi,hors ce qu’il faut savoir.
On y sait comme vont lune, étoile polaire,
Vénus, Saturne, et Mars, dont je n’ai point affaire ;
Et dans ce vain savoir, qu’on va chercher si loin,
On ne sait comme vamon pot dont j’ai besoin.
595 Mes gens à la science aspirent pour vous plaire,
Et tous ne font rien moins que ce qu’ils ont à faire ;
Raisonner est l’emploi de toute ma maison,
Et le raisonnementen bannit la raison ;
L’un me brûle mon rôt en lisant quelque histoire,
600 L’autre rêve à des vers quand je demande à boire ;
Enfin je vois par eux votre exemple suivi,
Et j’ai des serviteurs, etne suis point servi.
Une pauvre servante au moins m’était restée,
Qui de ce mauvais air n’était point infectée,
605 Et voilà qu’on la chasse avec un grand fracas,
À cause qu’elle manque à parlerVaugelas.
Je vous le dis, ma sœur, tout ce train-là me blesse,
(Car c’est, comme j’ai dit, à vous que je m’adresse) ;
Je n’aime point céans tous vos gens à latin,
610 Et principalement ceMonsieur Trissotin.
C’est lui qui dans des vers vous a tympanisées [20] ,
Tous les propos qu’il tient sont des billevesées,
On cherche ce qu’il dit après qu’il a parlé,
Et je lui crois, pour moi, letimbre un peu fêlé.

PHILAMINTE
615 Quelle bassesse, ô Ciel, et d’âme, et de langage !

BÉLISE
Est-il de petits corps [21] un plus lourd assemblage !
Un esprit composé d’atomes plus bourgeois...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !