gdf suez

713 mots 3 pages
La métropolisation se traduit par une croissance de la concentration d’hommes et d’activités dans les grandes villes. Dans le cadre de la mondialisation, la France assiste à ce phénomène, qui touche plus particulièrement les agglomérations et surtout l’agglomération parisienne. Expliquons, alors, en quoi cette métropolisation est inégale sur le territoire français.
En premier lieu, nous verrons le phénomène de la métropolisation à travers les différents aménagements et coopérations des villes. Puis nous montrerons que cette métropolisation est hiérarchisée à travers l’importance de la macrocéphalie parisienne par rapport à celle des métropoles régionales.

La métropolisation se caractérise par une importante croissance de la population, de la production de richesse et des services et est lié à l’extension des zones urbaines.
Pour accéder au statut de métropole, une agglomération doit avoir une population d’au moins deux cents mille habitants et certaines qualités comme un important réseau de transport et des pôles d’activités. Les villes cherchent alors à être très attractif afin d’attirer une population jeune et dynamique ce qui installe une forte logique de concurrence entre les grandes villes.

Pour cela, les villes ont recours à des aménagements, nécessaire pour être une métropole.
Il y a des travaux de rénovations avec une recherche de déserte performante et de réseaux de communications afin de pouvoir se déplacer facilement ,des nouvelles zones industrielles sont créées, pour favoriser l’emploi, et des pôles de recherche sont développés. Il y a également une volonté de valoriser la culture.
Afin d’atteindre un fort poids démographique et réaliser d’importants investissements, pour parvenir au rang de métropole, certaines aires urbaines s’associent dans des partenariats. C’est le cas, par exemple, de Rouen, le Havre et Caen. Cette coopération est, par ailleurs, encouragée par l’Etat dans un cadre de politique

en relation

  • Gdf suez
    591 mots | 3 pages
  • Gdf suez
    766 mots | 4 pages
  • Suez-gdf
    948 mots | 4 pages
  • Gdf suez
    2343 mots | 10 pages
  • GDF Suez
    434 mots | 2 pages
  • GDF Suez
    419 mots | 2 pages
  • Gdf suez
    400 mots | 2 pages
  • gdf suez
    681 mots | 3 pages
  • Cas GDF Suez
    414 mots | 2 pages
  • Cas gdf suez
    494 mots | 2 pages