Gemma Augustea Hda

748 mots 3 pages
La gemma augustea

Le camée couramment appelé Gemma augustea est l'un des chefs d'oeuvre de la glyptique du Ier siècle après JC. Il a été taillé dans une pierre d'onyx à double couche, blanche et bleu très foncé, aux environs de l'an 10, par un artiste qui pourrait être Dioscurides ou l'un de ses disciples.
Sur la partie supérieur, à gauche est représenté Tibère, le fils d’Auguste qui lui succèdera à sa mort en 18 après J-C.

Apparemment Auguste désapprouvait les représentations comme celle-ci à Rome. Il est difficile de déterminer précisément la datation des œuvres antiques.
Même si le culte de d’Auguste en tant que Dieu à Rome était interdit, il n en allait pas de même pour les provinces. De son vivant déjà, sa divinisation avait déjà commencé.

En haut à gauche est représenté Tibère, fils d’Auguste, couronnée de lauriers, descendant d’un char à deux chevaux que l’on appelle une bige. Il est victorieux, mais pas comme un général recevant officiellement le triomphe à Rome car il serait représenté sur un quadrige et porterait une toge. Peut-être que Tibère, successeur d’Auguste vient lui rendre hommage.
Juste derrière est représenté une « Victoire » qui est une déesse ailée. Elle conduit un cheval au coté du char de Tibère.
A la droite de Tibère se trouve un soldat qui est sans doute un conducteur du char de Tibère. Il n’a pas de casque donc cela signifie la fin de la guerre civile donc le début de la paix.

La déesse de Rome est représentée au centre. Elle a un casque et tient une lance. Sa main gauche est a proximité du pommeau de son épée ce qui signifie que Rome est toujours prêt pour une guerre. Ses pieds reposent sur l’armure du vaincu, ses yeux regardent Auguste avec admiration pour le remercier une dernière fois d’avoir rétabli la paix à Rome.
Elle ressemblerait à Livia qui fut la femme d’Auguste et aussi mère lors d’un précédent mariage de Tibère.

On voit le signe du Capricorne au dessus de la tête de la déesse de Rome et d’Auguste. Cette représentation

en relation