Generalite Sur Accelerometrie

539 mots 3 pages
Généralités sur les accéléromètres AllianTech – 2010
Spécialiste de la mesure dynamique
12 rue traversière
Gennevilliers
92230
Téléphone: 01 47 90 77 77
Fax: 01 47 33 32 20

Généralités et principe de fonctionnement d’un accéléromètre
• Un accéléromètre mesure une accélération selon une ou plusieurs directions
• Cette accélération est mesurée de manière indirecte en mesurant :
soit le déplacement de la masse sismique du capteur (quelques µm)
soit la force inertielle induite par l’accélération de la masse sismique du capteur Principales caractéristiques d’un accéléromètre • Ses caractéristiques principales sont :
 Sa pleine échelle : niveau mini et maxi d’accélération que le capteur est capable de mesurer

 Sa bande passante : plage de fréquence pour laquelle le capteur est utilisable (environ 1/3 de la fréquence de résonnance)

 Sa sensibilité : le capteur « amplifie » t’il beaucoup l’accélération
 Sa masse : doit être faible par rapport à la pièce sur laquelle se fait la mesure

 Son nombre d’axes de mesure : généralement 1 ou 3 axes
(plus rarement 2 axes)

 Sa résistance à l’environnent : température, humidité, pollution, radiations ,etc…

Application
• Choisir un bon accéléromètre c’est choisir l’accéléromètre qui convient à son application
• Les grandes familles d’applications sont la mesure de :
 Chocs : Excitation haute fréquence/haut niveau d’accélération
(plusieurs KHz avec des niveaux > 100g)

 Vibration : Excitation moyenne fréquence (de quelques Hz à quelques KHz)

 Mouvement : Excitation basse fréquence (jusqu’à quelques Hz)

Choix d’une technologie
•3 technologies sont principalement utilisées. Chacune ayant des points forts et des points faibles:
Piézorésistive

Piézoélectrique :

Capacitive :

•Avec électronique incorporée (IEPE, ICP)
•En « sortie charge »

Accéléromètre piézorésistif
Sensotec

Exemple de deux accéléromètres Dytran (un triaxial
IEPE et un miniature en sortie charge) pour étude vibratoire Exemple d’un accéléromètre et

en relation

  • Exignces de la norme iso 17025
    24033 mots | 97 pages