Generation(s) la place du père

296 mots 2 pages
LA PLACE DU PERE

A. Ambivalence du lien père / fils, fille

• Le meurtre du père : Nécessité freudienne de tuer le père symboliquement pour accéder à une forme de liberté à l’origine de l’organisation sociale. (Freud, Totem et Tabou ; Roy Lewis, Pourquoi j’ai mangé mon père (mise en scène cocasse du repas fondateur évoqué par Freud). Kafka, Lettre au père.
Rivalité mythique : dans la mythologie antique, Saturne dévore ses enfants pour empêcher que se réalise une prophétie (Goya, Rubens)
Le meurtre du père est la manifestation de la révolte contre l’autorité toute puissante.
• Indispensable à toute construction identitaire : Camus, Le Premier homme (à la recherche du père pour s’édifier et comprendre le monde) ; Annie Ernaux, La Place (père principal passeur vers l’univers de la littérature et de la pensée). Gérard de Nerval, Lettres au père (nécessité de se faire reconnaître à ses yeux en tant qu’homme de lettres.

B. Image traditionnelle qui tend à disparaître

• Image du père froid, distant, détenteur de l’autorité : Kafka (voir analyse de Bernard Golfier, synthèse père/fils). Rôle du père vu par la pédopsychiatre F.Dolto, Lorsque l’enfant paraît.
Stendhal, Le rouge et le noir : Julien Sorel est maltraité par son père, ce qui va le pousser à utiliser ses capacités intellectuelles pour s’affranchir de ce dernier.
• Démentie par des manifestations d’amour et de dévotion : Balzac, Le Père Goriot, le « Christ de la paternité », V.Hugo, Les contemplations (poèmes à sa fille Léopoldine). Plus contemporain, Cormac Mac Carthy, La Route (tendresse et sacrifice d’un père pour son fils, transmission de valeurs humanistes)
• Bouleversement social, les femmes travaillent donc partage des tâches. La relation du père à l’enfant s’en trouve modifiée. A vous de trouver des illustrations

en relation

  • Génération
    1630 mots | 7 pages
  • Génération
    1076 mots | 5 pages
  • Les relations intergénérationnelles
    1381 mots | 6 pages
  • Génération
    1076 mots | 5 pages
  • Synthèse de francais bts muc
    1318 mots | 6 pages
  • Generation
    26919 mots | 108 pages
  • Dénonciation par le rire
    617 mots | 3 pages
  • Transmission génération
    8028 mots | 33 pages
  • les liens intergénérationnels
    1935 mots | 8 pages
  • Générations
    3194 mots | 13 pages