Genette

1139 mots 5 pages
Dissertation française Sujet : Citation de Gérard Genette, tiré de son article "l'Utopie Littéraire" dans Figures I.

"Le temps des œuvres n'est pas le temps défini de l'écriture, mais le temps indéfini de la lecture et de la mémoire. Le sens des livres est devant eux et non derrière, il est en nous : un livre n'est pas un sens tout fait, une révélation que nous avons à subir, c'est une réserve de formes qui attendent leur sens, c'est 'l'imminence d'une révélation qui ne se produit pas' (Borges), et que chacun doit produire pour lui-même".

Introduction :

La question de la place du lecteur ne se posait pas dans le domaine littéraire avant l’avènement de la nouvelle critique dans les années soixante. En effet le statut de l’auteur était la base de toute l’œuvre et l’origine de tout. Il était perçu comme seul créateur de sens. L’auteur occupait une place prédominante par rapport au texte et à ses personnages. Il n’est donc pas surprenant de voir dans l’élan de son temps, Genette en 1966 dans son article l’ « Utopie littéraire » de Figures I mettre en avant la nouvelle importance du rôle du lecteur. Pour lui, le sens est en nous et le livre est une réserve de formes qui « attendent leur sens ». C’est à chacun de produire lui-même l’imminence de la révélation contenue dans l’écriture. A partir de là, le lecteur prend la place occupée jusqu’alors par l’auteur. Cette théorie a le mérite de traiter du rôle primordial qu’apporte le lecteur au sens du texte mais la question se pose : produit-on du sens de façon solitaire ? Une bonne œuvre ne dépend-elle pas aussi de son auteur ? Genette lecteur et écrivain lui-même semble présenter avec la justesse du praticien le rôle important de la lecture. Force est de constater que l’auteur est totalement mis de côté dans cette théorie. Cela rappelle la phrase de Roland Barthes « la naissance du lecteur doit se payer de la mort de l’auteur ». Mais n’y a-t-il rien au-delà de l’auteur ? Que dire de l’esprit comme

en relation

  • Genet
    1401 mots | 6 pages
  • Genette
    4960 mots | 20 pages
  • Genet
    337 mots | 2 pages
  • Les bonnes de genet
    3907 mots | 16 pages
  • Biographie genet
    449 mots | 2 pages
  • Jean genet
    798 mots | 4 pages
  • Jean genet
    869 mots | 4 pages
  • Les bonnes de genet
    260 mots | 2 pages
  • les bonne genet LA
    1967 mots | 8 pages
  • Jean genet
    4819 mots | 20 pages