Gengis khan

Pages: 10 (2450 mots) Publié le: 2 février 2011
Gengis Khan écouter /ˈdʒɛŋɡɪs ˈkɑːn/ (mongol : Чингис Хаан) est né vers 1155[2] et mort en 1227 dans le district de Qingshui, fut le premier dirigeant (Khan) mongol et empereur (Khagan) de l'Empire mongol.
Né Temüdjin ou Temüjin (mongol : Тэмүжин) dans le clan Bordjigin, il utilisa son génie politique et militaire pour unifier les tribus turques et mongoles de l'Asie centrale et ainsi fonder sonempire, le plus vaste empire contigu de tous les temps[3].
Gengis Khan est une figure légendaire et fortement respectée en Mongolie, où il est vu comme le père de la nation. Cependant, dans beaucoup de régions de l'Asie et du Moyen-Orient, où lui et ses successeurs ayant été responsables de nombreuses guerres et conquêtes entraînant la mort de dizaines de millions de personnes, il représente unconquérant impitoyable et sanguinaire[4].
Avant de devenir khan puis khagan, Temüdjin unit plusieurs tribus nomades de l'Asie de l'est et de l'Asie centrale sous une nouvelle identité commune en tant que « mongoles ». Commençant par l'invasion de la dynastie des Xia occidentaux et de la deuxième dynastie Jin en Chine du nord puis par de nombreuses conquêtes dont l'Empire des Khwârazm-Shahs enPerse, les Mongols dominèrent l'Eurasie et y changèrent radicalement la démographie et la géopolitique.
Gengis Khan régna sur une majeure partie de l'Asie, incluant la Chine, la Russie, la Perse, le Moyen-Orient et l'Europe de l'est. Après sa mort en 1227, ses fils et petit-fils ont dirigé et développé l'empire pendant plus de 150 ans. Son petit-fils, Kubilai Khan, devint le premier empereur de ladynastie Yuan en Chine.
Il y a très peu d'informations vérifiables sur Gengis Khan avant qu'il ne commence ses conquêtes. Les quelques sources sur cette période ne sont pas toujours en accord. Fondées sur des légendes transmises par ses biographes, les jeunes années du futur conquérant sont difficiles à cerner.
Initialement prénommé Temüdjin (du turco-mongol temür, tömör : fer, le « plus finacier »), il est né vers 1155 ou plus tard (1162 ou 1165)[5] dans une tribu mongole près de la province de Hentiy, à proximité de la montagne Burkhan Khaldun, non loin de l'actuelle capitale de la Mongolie, Oulan-Bator.
L’Histoire secrète des Mongols indique que Temüdjin est né en tenant un caillot de sang dans son poing, ce qui, dans le folklore mongol traditionnel, est une indication que l'enfantest destiné à devenir un grand chef. Temüdjin est le fils aîné de Yesügei, le chef du clan des Qiyat de la tribu Bordjigin[5] (mongol : Боржигин). Il était le vassal de Toghril, le chef des Kereyit[5]. Yesügei est également le petit-fils de Khabul Khan. La mère de Temüdjin, Hö'elün, épouse principale de Yesügei, fut enlevée de la tribu Merkit[5].
Selon l’Histoire secrète des Mongols, Gengis tientson nom d'un chef de clan tatar que son père venait de capturer. Le nom suggère également que sa famille ait pu être des descendants d'une famille de forgerons.
À sa naissance, les quarante clans mongols sont déchirés par des guérillas intestines et divisés face à leurs parents et rivaux, Turcs et Tatars. Comme beaucoup d'autres tribus, ils étaient nomades.
Puisque son père est un chef de clan,de même que ses prédécesseurs, Temüdjin est d'origine noble. Cette position sociale, relativement plus élevée, lui servira lorsqu'il demandera le soutien d'autres tribus. Néanmoins, le mythe lui attribuera comme ancêtres un loup gris-bleu, une biche blanche et « Alan Qo'a », une femme fécondée par un rayon de soleil[5].
-------------------------------------------------
Enfance [modifier]
À neufans, en 1164, il est fiancé à Börte « La Céruléenne »[5], du puissant clan des Khongirats et doit vivre auprès de sa belle famille afin de gagner par son travail, selon la coutume, le prix de sa fiancée. La même année, il aurait tué un ours à mains nues. Son père meurt peu après, empoisonné dans la steppe lors d’un festin partagé avec les Tatars[5]. Temüdjin étant alors trop jeune, le clan ne...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • gengis khan
  • Biographie de gengis khan
  • Aga khan
  • Mon nom est khan
  • Louis khan
  • Alex khan medecine régéneratrice
  • Dominique strauss-khan
  • Silence et lumiere, khan

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !