genres litteraires

Pages: 7 (1646 mots) Publié le: 26 août 2014
Genres narratifs
L’autobiographie et l’écriture autobiographique
Le terme autobiographie est apparu au début du XIXe siècle. Il est formé de trois mots grecs : graphein (écriture),bios (vie) et autos (par soi-même). Philippe Lejeune a défini ce terme dans L’Autobiographie en France : « Nous appelons autobiographie le récit rétrospectif en prose que quelqu’un fait de sa propre existence, quandil met l’accent principal sur sa vie individuelle, en particulier sur l’histoire de sa personnalité. »
L’écriture autobiographique concerne tous les récits de vie: il peut s’agir de la vie d’une personne réelle (par exemple un écrivain) ou de la vie d’un personnage fictif.
Nouvelle
(féminin) Selon le Littré, une nouvelle est une « sorte de roman très court », un « récit d’aventuresintéressantes ou amusantes ». Malgré cette définition, il apparaît qu’il ne faut pas tenir compte forcément de la longueur du texte pour décider si celui-ci est un roman ou une nouvelle. Cela dit, la nouvelle est généralement un récit court et cette brièveté permet d’intensifier l’effet produit par le texte.
À la différence de la fable, il n’y a ordinairement pas de morale dans la nouvelle ; il n’y a donc pasde conclusion, d’enseignement à tirer du texte.
En général, le récit est centré autour d’un seul événement (fait ponctuel, parfois futile). Les personnages sont peu nombreux et sont pourvus d’une réalité psychologique, bien que celle-si soit moins développée que dans un roman.
Fable
(féminin) Une fable est une histoire imaginaire généralement en vers dont le but est d’illustrer une morale.Héritée de l’Antiquité, la fable a souvent pour héros des animaux, chargés alors de représenter les hommes (Fables de La Fontaine, par exemple). L’auteur d’une fable est un fabuliste.
Au Moyen Âge, de nombreux recueils de fables, appelés isopets, sont constitués.

Le merveilleux et le fantastique
On dit qu’il y a du merveilleux dans une œuvre littéraire lorsque lesurnaturel se mêle à la réalité ;le surnaturel étant accepté par le lecteur (contes merveilleux, contes de fées).
Dans une œuvre fantastique, il y a irruption du surnaturel dans la réalité. Des événements inexplicables ont lieu et il est souvent impossible de savoir si les faits sont de l’ordre du réel ou du surnaturel. (Exemple : Le Horla de Maupassant)



Genres Poétiques
La poésie lyrique
À l’origine, c’est la poésiechantée avec la lyre comme accompagnement. La poésie lyrique aborde généralement des émotions et des sentiments liés à l’existence : les thèmes récurrents sont l’amour, la mort, la nature, etc. Le poète évoque alors ce qu’il ressent, mais aussi ce que peuvent ressentir tous les hommes. Le lyrisme exprime toujours une émotion, un bouleversement de la sensibilité.L’élégie Le poème élégiaque est un sous-genre de la poésie lyrique. Dansl’Antiquité, il s’agit d’un poème lyrique qui alterne des hexamètres et des pentamètres et qui exprime souvent des sentiments mélancoliques provoqués par la mort ou un amour malheureux. Au XVIIIe siècle, l’élégie est un poème sentimental, généralement d’inspiration amoureuse. Chez les romantiques (fin du XVIIIe siècle), l’élégie est un poème qui exprime la mélancolie (Lire « Le Lac » de Lamartine).L’adjectif élégiaque s’emploie pour qualifier un ton, un thème, un poème plaintifs ou mélancoliques. La poésie lyrique exploite bien souvent le registre pathétique afin d’émouvoir le lecteur, et le vocabulaire employé est fréquemment expressif, de même que la ponctuation.

La poésie épique
La poésie épique évoque des événements historiques (mêlés généralement à des légendes) ou des héros magnifiés....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Genres littéraires.
  • Genres littéraires
  • Les genres littéraires
  • Les genres litteraires
  • Les genres littéraires
  • Genres littéraires
  • Les genres littéraires
  • les genres littéraires

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !