Geopolitique de l'eau

Pages: 5 (1250 mots) Publié le: 13 février 2011
Les problèmes géopolitiques autour de l’eau ne sont pas toujours ceux que l’on croit. Si des tensions existent autour du partage des ressources des grands fleuves, ce sont des questions plus politiques qui structurent les espaces de l’eau : concurrence ville-agriculture, pollution des nappes phréatiques et réfugiés climatiques.

Vers une pénurie mondiale ?

Les constats de départ sontterribles : plus d’un milliard d’hommes n’a pas accès à l’eau potable ; chaque jour 3 000 personnes meurent pour avoir consommé de l’eau polluée ; dans le bassin de la mer d’Aral, une mer détruite par la surexploitation des deux fleuves qui l’alimentaient en eau, les taux de mortalité infantile atteignent 118 ‰, l’un des plus élevés au monde (en France il est de 3,6 ‰).

Et pourtant, l’eau estnaturellement une ressource abondante. Sur la totalité de l’hydrosphère planétaire, l’eau de mer salée représente 97,5 % et l’eau douce 2,5 %. L’essentiel de cette eau douce se trouve gelé dans les deux inlandsis géants du Groenland et de l’Antarctique, et dans les glaciers des grandes chaînes montagneuses planétaires. Il reste 0,7 % d’eau douce accessible en surface (cours d’eau, lacs, nappessouterraines). Cela représente 40 000 km3 disponibles par an, largement de quoi couvrir les besoins des sociétés planétaires, même en tenant compte de l’augmentation prévue de la population mondiale (9,1 milliards à l’horizon 2050 d’après la dernière estimation de l’Onu en mars 2009) puisque le monde consomme aujourd’hui 5 500 km3 par an.

Contrairement à une idée reçue bien ancrée, ce n’est donc pas l’eau« naturelle » qui compte, mais la capacité des sociétés à fabriquer les espaces permettant d’accéder à l’eau potable.

Or les sociétés et les économies contemporaines sont de plus en plus consommatrices d’eau. Chaque Français consomme 180 litres d’eau par jour pour le simple usage domestique, un Japonais 280 litres, un Américain 295 litres et un Canadien 330 litres. L’eau induite, cachée dansles processus de production économique, est bien plus importante encore : il en faut en moyenne 4 000 litres pour produire 1 kg de riz, et 4 m3 pour produire l’équivalent de 1 mégawatt/heure dans une centrale électrique thermique. Avec le développement économique des pays émergents (Chine, Inde, Brésil…), la demande en eau est en train de croître de façon exponentielle : à elle seule, l’Asieconsomme désormais 3 500 km3/an (contre 2 000 km3 pour l’ensemble des autres régions mondiales).

Comment accéder à l'eau ?

Dans les cours de géographie à l’ancienne, les élèves et les étudiants planchent sur un graphique célèbre : le cycle de l’eau. L’évaporation des eaux océaniques est le point de départ d’une grande boucle planétaire : les 500 000 km3 d’eau qui s’évaporent chaque année setransforment en précipitations à la fois sur les mers (458 000 km3) et sur les terres (120 000 km3 dont 78 000 s’évaporent de nouveau : reste 42 000 km3 d’eaux de ruissellement). Ces dernières se divisent alors en ruissellement de surface (40 000 km3) et en ruissellement des eaux souterraines (2 000 km3). L’ensemble ruisselle jusqu’à la mer… et revient alimenter le cycle continu.

Or, s’il faut avoiren tête ces dimensions « naturelles » de la question de l’eau, c’est un autre cycle qui est réellement important aujourd’hui : le cycle de l’eau potable. Car, de la production au traitement, c’est la capacité des sociétés à fabriquer les espaces de l’accès à l’eau potable qui est déterminant : quelles sont les conditions de captage (à la fois économiques, sociales, culturelle, politiques…) ? Dedistribution ? D’entretien des réseaux ? De collecte des eaux usées ? De dépollution et de traitement ? Ainsi, organiser l’utilisation et la consommation d’eau suppose des approches techniques très différemment maîtrisées par les sociétés : développement de l’irrigation par goutte à goutte, réduction de la pollution dans les secteurs industriels et urbains, diminution des pertes par évaporation ou...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La géopolitique de l'eau
  • Géopolitique de l'eau
  • Géopolitique de l'eau
  • Géopolitique de l'eau
  • Géopolitique de l'eau
  • Géopolitique de l'eau
  • Géopolitique de l'eau
  • Géopolitique de l’eau en chine

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !