George orwell

290 mots 2 pages
George Orwell

George Orwell (de son vrai nom Eric Blair) est né le 25 juin 1903 aux Indes à Motihari (Bengale actuel Bengladesh) dans une famille anglo-indienne, son père était fonctionnaire. Il finira ses jours dans une clinique de Londres où il décédera le 21 janvier 1950 de la tuberculose. Il débute ses études dès l'âge de 8 ans dans l'internat de Saint-Cyprien. En 1916, il obtient une bourse pour le Collège d’Eton à quelques kilomètres au nord de Windsor qu’il quitte, bien qu’il eût des professeurs de renom, par exemple Aldeous Huxley en français. A 19 ans il s’engage dans la police impériale birmane, il y servira de 1922 à 1927 date de sa démission; cette période lui inspira Burmese Days (une histoire birmane) : récit cynique, écrit en 1934, relatant son expérience de la colonisation britannique en Birmanie.

Mais, s'il est une œuvre de George Orwell qu’il faut absolument connaître, c’est son chef-d’œuvre, au sens premier du mot, 1984 , écrit en 1949, sur l'île de Jura, où il s'était installé trois ans plus tôt. Le roman paraît à Londres et New York. Roman d’anticipation dénonçant la dérive des systèmes politiques et sociaux, dans lequel George Orwell fait prendre conscience à son personnage (Winston Smith), un simple fonctionnaire, de l’infernal système dans lequel ses libertés sont habilement anéanties par une administration omniprésente et omnipotente. Le roman sera traduit dans plus de 60 langues, sa diffusion sera telle que cette description d’un monde totalitaire est aujourd’hui considérée comme un classique indémodable de la littérature britannique et mondiale, ne serait-ce que par la fameuse figure de « BIG BROTHER IS WATCHING YOU

en relation

  • George orwell
    573 mots | 3 pages
  • George orwell
    866 mots | 4 pages
  • George orwell
    330 mots | 2 pages
  • George orwel
    281 mots | 2 pages
  • George orwell
    2490 mots | 10 pages
  • Georges orwell
    4319 mots | 18 pages
  • George orwell
    1514 mots | 7 pages
  • George orwell
    445 mots | 2 pages
  • George orwell
    2745 mots | 11 pages
  • Georges orwell
    919 mots | 4 pages