Georges

Pages: 17 (4023 mots) Publié le: 31 janvier 2011
En 1945, alors que le second conflit mondial s’achève à peine, un écrivain britannique prend lui aussi la plume pour dénoncer les excès du totalitarisme soviétique. George Orwell (1903-1950) est un engagé de la première heure. Sa participation à la guerre d’Espagne durant laquelle il combat aux côtés des Républicains inspire l’un de ses plus célèbres succès, Hommage à la Catalogne.
Dans un autrede ses romans, 1984, il décrit un futur sans espoir : un monde soumis à la dictature d’un personnage puissant et omniprésent sous les traits duquel on devine sans mal Staline.
La Ferme des Animaux raconte comment les bêtes d’une exploitation agricole se soulèvent contre le propriétaire des lieux qu’elles finissent par chasser et prennent le contrôle des bâtiments. Au fil des pages, le lecteurréalise que l’œuvre est bien davantage qu’une simple fable animalière. Les nombreuses références politiques distillé à l’occasion en font une œuvre partisane et sans concession pour le régime communiste.
 
Chapitre n°1.
Le récit s’ouvre dans la porcherie de la ferme où se sont rassemblés tous les animaux. Chacun écoute avec beaucoup de respect le discours de Sage l’Ancien, un vieux cochon prochede mourir.
Devant son auditoire silencieux, le personnage critique abondamment la domination des hommes qui, pour survivre, exploitent leurs bêtes et le labeur épuisant qu’elles fournissent. Sage l’Ancien expose à ses compagnons le rêve qu’il fait d’un monde nouveau dans lequel les animaux se seraient affranchis du pouvoir pesant de leurs maîtres et conduiraient eux même leur propre existence. Laréflexion de l’ingénieux cochon va plus loin encore puisque celui-ci explique à chacun les grandes lignes d’une théorie philosophique inédite jusqu’alors, dont l’aboutissement ultime réside dans libération de l’animal : l’Animalisme.
Au-delà des paroles de Sage l’Ancien et d’une situation somme toute comique, l’auteur délivre un message politique bien réel.
Sous les traits du brillant cochon sedissimule Karl Marx (1818-1883), intellectuel talentueux, artisan de la pensée communiste. Scandalisé par les abus des sociétés capitalistes, l’homme dénonce la condition misérable des ouvriers européens exploités pour l’enrichissement personnel de la bourgeoisie. Il imagine un monde libéré des inégalités de classe : le prolétariat aurait pour lui la gestion des moyens de production et décideraitseul de sa destinée.
Le parallèle est ici évident : aux idées de l’Animalisme exposées par Sage l’Ancien à ses compagnons d’infortune répond dans la réalité des faits la profession de foi du Communisme que Karl Marx répand chez les ouvriers.
 
Chapitre n°2.
Orwell consacre le second chapitre au récit de la révolte des Animaux. Avant d’en venir aux évènements, l’écrivain s’attarde sur lasituation dramatique dans laquelle se débat la ferme : le propriétaire des lieux, Monsieur Jones, passe le plus clair de son temps à se saouler. Trop ivre pour s’occuper de son exploitation, il délaisse ses bêtes et ne leur fournit plus de quoi manger : la famine désole les lieux, la colère gronde.
Ce passage ranime le souvenir tragique des difficultés de la Russie au début 1917 : un Tsar (Nicolas II)faible et indécis, incapable de conduire le gouvernement de son pays, l’inflation débridée, le chômage chronique, les pénuries alimentaires qui provoquent devant les boutiques vides des files d’attente interminables…..Les Russes ont faim et s’agitent….comme les occupants de la Ferme.
Le soulèvement des Animaux est aussi brutal qu’inattendu : Mr Jones et ses ouvriers, affolés et pris par lasurprise, s’enfuient au loin, accompagnés de Mme Jones. Victorieux les pensionnaires de la propriété font le tour du domaine puis pénètrent dans la demeure du maître déchu où elles découvrent le luxe dans lequel vivait le couple : « Miroirs », « Lits matelassés de plumes noires », « Divans de Bruxelles », « Estampe de la reine Victoria »….
Une fois encore, la scène évoque les révolutions russes de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • George
  • george
  • George
  • George
  • George
  • george
  • George bataille
  • Georges perec

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !