Germinal

Pages: 10 (2452 mots) Publié le: 6 janvier 2011
Ben Wilson regarda l’océan qui filait à l’horizon. Les vagues se heurtant à la coque du bateau, le soleil de quatre heures, haut dans le ciel éclairant son visage. Et le vent qui venait doucement caressait ses courts cheveux bruns. Un pur bonheur. Décidément Alex avait eu raison. Son meilleur ami exaspéré de le voir acharné ainsi au travail, l’avait poussait à prendre cette croisière, persuadéque sa lui ferait du bien. Et il n’avait pas eu tort. Il lui resté trois semaine de repos, et il devrait rejoindre le quotidien lassant, que lui avait fournit la vie. Certes il aimait son travail d’homme d’affaires, mais rien de plus. IL soupira puis se redressant parcouru le bateau, qui brulait au soleil. Il observa les alentours, les femmes allongées sur des chaises longues, qui le regardéesd’un air charmeur, espérant un petit signe de sa part qui prouverait qu’il n’était pas indifférant a leurs beautés, ce qui aurait été un pur mensonge de sa part. Il regarda leurs conjoints qui essayaient en vain de récupérer leurs attentions. Les mères qui grondé leurs enfants trop bruyants. Il continua à parcourir le navire puis se retira dans un coin plus tranquille, ou le soleil se faisait moinsviolant et les personne plus rares. Il n’y avait que quelques couples qui comme lui avaient voulus avoir un peu d’intimité. Mais aussi une femme. Le genre de femme que tout homme rêverai d’avoir pour lui seul.
« -dieu »
La déesse qui s’étendait sur sa chaise longue semblé irréelle. Il cligna rapidement des yeux, considérant cette apparition d’un regard incrédule, une fouler de superlatifs sebousculait dans son cerveau survolté : extraordinaire, unique, fabuleuse, exceptionnelle…
Pas jolie, plus que magnifique. Le soleil souligner à la perfection une silhouette fine et admirablement déliée. A sa grande honte et sa surprise son corps réagit aussitôt, a quand remonter la dernière montée de chaleur ressemblant ne serait-ce qu’un peu à celle-ci. Sa silhouette était mise en valeur par unparéau aux couleurs chaudes, qui accentuait ses courbes généreuses. Des cheveux d’un noir de jais, attaché vaguement par un élastique près à craquer à tout instant. Une peau métissé qui semblé brillé au soleil. Ses yeux en amandes avaient une couleur marron foncé, qui ressemblé plus à un caramel grillé qu’a autre chose, cette bouche boudeuse qu’il avait déjà envie de dévorer. Et ce corps. Ce corps quisemblé l’intimer de venir le toucher. Une poitrine extrêmement généreuse, un ventre plat, des hanches qui semblaient faites juste pour épouser ses mains, des jambes longues et soignées. Cette femme rayonnait littéralement d’énergie, de joie de vivre, et ce même mot qui s’imposé à son esprit : le sexe. Il l’a désirait. Bons sang, il n’avait jamais désirait une femme aussi fort, aussi belle soitelle. Il aurait pu reculer, aurait du partir mais après tout n’était-il pas la pour s’amuser ? Réalisant qu’il devait la dévisager depuis un bon moment avec des yeux d’adolescent amoureux, il se reprit aussi vite que possible.
***

Sheila soupira de bien être, cette croisière s’annoncé vraiment bien. Dommage qu’Alice et Emman’est pas pu venir. Ses deux meilleurs amies ayant trop de contrats avait préféré rester a Miami. Elle leva les yeux en sentant une présence près d’elle, et eu le souffle littéralement coupé. Un homme s’avançait vers elle avec nonchalance, mais aussi avec toute la grâce et l’allure d’un roi. Il avait une bouche charnue au possible, une mâchoire volontaire, et des yeux d’un bleu turquoise pareil àl’eau sur laquelle ils flottaient en se moment même.
Brun très grand et aussi musclé qu’un athlète, il s’approcha d’elle. La dernière fois quelle avait vu un homme aussi beau ca n’avait pas duré plus de deux semaines, et elle n’était même pas sur qui soit aussi musclé que celui la. Se rendant compte qu’elle n’avait cessé de le dévisageait, elle baissa les yeux. Espérant qu’il n’est rien...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Germinal
  • germinal
  • Germinal
  • Germinal
  • Germinal
  • Germinal
  • Germinal
  • Germinal

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !