Gestion de budget

Pages: 6 (1493 mots) Publié le: 17 mars 2014
Contrôle de gestion

1) La construction des budgets

1) Principes

a) Objectifs généraux des outils de gestion

Objectifs :

Mesure du réalisé = outils de suivi
Réactivité = outils de gestion
Sélectivité

b) Définition

La gestion budgétaire est un mode de gestion consistant à traduire en programmes d’actions chiffrés, appelés budgets, les décisions prises par la direction avecla participation des responsables.

La définition d’objectifs
Une organisation, permettant la prévision, sous forme de budgets, cohérents entre eux, englobant toutes les activités de l’entreprise.
La participation et l’engagement des responsables dans le cadre d’une gestion décentralisée.
Un contrôle : Confrontation périodique entre réalisé et objectifs
 écarts  régulation (réaction)Remarque : Les budgets flexibles
(fonction de différentes hypothèses d’activité)


1) Le processus du contrôle




Révisions des objectifs


Décisions correctives


La gestion budgétaire est là pour coordonner les activités (services) de l’entreprise

2) Méthode

a) Les hommes :

« Le cadre budgétaire doit s’appuyer sur l’organigramme et les définitionsde fonction à l’intérieur de l’entreprise. »
La construction budgétaire : Chaque budget élémentaire correspond à une responsabilité.

Prévision  Réalisation  Contrôle
Budget élémentaire Coûts réels Ecarts

b) L’élaboration du budget


Prévision stratégiqueDéfinition des objectifs par centre


Construction des programmes (quantitatifs)
et des budgets (valorisés)
Prévision
budgétaire


Contrôle budgétaire
Suivi des Ecarts

Régulation



c) La hiérarchie budgétaire





Réajustements



Contraintes



3) Intérêts de la GB

La démarche de la prévision oblige à une meilleureconnaissance des atouts et faiblesses de l’entreprise.

L’anticipation  réactivité

Si engagements des opérationnels
Responsabilisation

Force à la coordination des actions


Les limites de la GB :

Fondée sur des modèles passés
Le contrôle peut être mal vécu
Risques de rigidité (inertie) > réactivité
Obsolescence de l’outil (évolution de l’environnement)

Le budget à base zéro (BBZ)Définition : Le BBZ exige que chaque responsable justifie le détail et l’origine de tous les postes de son budget (pas de réf à N-1).

En 4 étapes :



Analyse des activités Recherche des solutions
Missions principales et secondaires Solution optimale
Puis, budgets flexibles



Justification des missions Attribution fonction du classement.
Classement en fonction de laRentabilité ou importance

Inconvénients : Méthode lourde et couteuse

2) Le budget des ventes

2.1) Le budget des ventes : principes


En premier  Volume d’activité
Autres budgets….

Permet de fixer les objectifs commerciaux :


Volume à atteindre Par région(zone)
Prix de vente Par produit
Par segment

2.2 Les prévisions : La connaissance du marché
A) Les différentes sourcesd’information

a) Sources externes :


Les études de marché  Demande ? (prix et volume)
(dont études sur la concurrence)  Elasticité de la demande par rapport au prix




Elasticité de la demande en fonction du prix : ((variation D/D init)/(Variation P/P))

Lorsque le prix est déjà élevé, sa faible variation n’a pas d’impact sur la demande. A partir d’un seuil de diminution du prix, leprix fait varier la demande.
Sur un marché très concurrentiel, une augmentation ou diminution du prix peut être très significative sur les ventes.

ventes



Optimum


Effet prix


Prix

Exercice fiche question 3 :

3.1) Variation : (1000/15000)/(-0.10/3) = -2

Cela signifie qu’une baisse de 1% du prix devrait entrainer une augmentation des ventes de 2%.

Variation 2 :...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Gestion sans budget
  • Gestion sans budget
  • Gestion sans budget
  • budget et gestion
  • Gestion sans budget
  • La gestion sans budget
  • Gestion sans budget
  • Gestion du budget de l'etat par objectifs

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !