Gign

698 mots 3 pages
1 Le Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN)

Missions du GIGN

Le GIGN a pour mission la neutralisation et l'arrestation de personnes particulièrement dangereuses, ainsi que la négociation et la gestion de crises. Cela le conduit à intervenir lors de prises d'otages, d'opérations délicates de police judiciaire, de détournements d'avions, et d'une manière générale lors de tout incident à caractère terroriste. Les principes d'action du GIGN sont de répondre à la surprise par l'organisation, à la force par la souplesse, et d'adapter la juste riposte à la menace. Les membres du GIGN se considèrent avant tout comme des gendarmes au service du droit et toutes leurs interventions se déroulent dans le plus strict respect de la vie humaine.

Organisation du GIGN

Le GIGN compte environ 110 officiers et gendarmes. Le Groupe est organisé en une cellule de commandement, une section de soutien opérationnel (cellule matériels, cellule technique...), une section d'appui opérationnel (moyens spéciaux, cellules négociation, évaluation, transmission...), et 4 sections opérationnelles de 15 gendarmes chacune. Les deux premières comprennent des plongeurs d'intervention (18 au total), et les deux autres des chuteurs opérationnels (18 également).

Les conditions statutaires pour entrer au GIGN

Les candidats viennent de toutes les unités de gendarmerie. Il faut être gendarme de carrière, être bien noté, avoir moins de 32 ans, et être apte TAP (troupes aéroportées).

Les tests d'entrée

Ils se déroulent sur une semaine et sont à juste titre redoutés des candidats. L'accent est mis sur la performance. Les notions d'endurance et de rusticité n'apparaîtront que plus tard, lors du stage probatoire. Les candidats sont donc placés en situation pour donner le meilleur d'eux-mêmes durant la semaine.À titre d'exemple (les épreuves peuvent varier, et il y a toujours des surprises...), voici la semaine de sélection telle que vécue par un candidat récent :

Lundi

en relation

  • gign
    1762 mots | 8 pages
  • GIGN
    318 mots | 2 pages
  • le GIGN
    687 mots | 3 pages
  • Gign exposé
    1658 mots | 7 pages
  • Corrigé du cas gign.
    1477 mots | 6 pages
  • GIGN GIPN RAID
    736 mots | 3 pages
  • Metiers gendarmerie / police / gign
    936 mots | 4 pages
  • Dissertation
    907 mots | 4 pages
  • AF 8969 : Opération Marignane
    1079 mots | 5 pages
  • Journal
    301 mots | 2 pages