giraudoux guerre troie naura pas lieu resume

3553 mots 15 pages
GIRAUDOUX, La guerre de Troie n’aura pas lieu : résumé de l’œuvre
Pièce en deux actes. Acte I : 10 scènes : Acte 2 : 14 scènes.
ACTE I
Acte I, scène 1 : Andromaque, Cassandre, une jeune servante.
Les deux femmes spéculent sur la guerre à venir, qui est d’ailleurs évoquée dès la première réplique par une Andromaque convaincue que « la guerre de Troie n’aura pas lieu ». Cassandre, dont on connaît les dons prophétiques, affirme l’inverse. Le ton humoristique, né du décalage entre le sérieux de la situation (guerre à venir) et la trivialité du ton, est donné d’emblée. Sont affirmés aussi la modernité de la pièce et ses fréquentes allusions aux événements politiques (la première guerre mondiale est encore dans tous les esprits).
Andromaque, parlant d’Hector : « Quand il est parti, voilà trois mois, il m’a juré que cette guerre était la dernière ».
Acte I, scène 2 : Andromaque, Cassandre, Hector.
Scène très brève, seulement cinq répliques. Là encore, l’absurde s’installe, avec un quiproquo :
Hector (à Cassandre) : « Tu as quelques choses à me dire ?
Andromaque : Ne l’écoute pas !... Quelque catastrophe !
Hector : parle !
Cassandre : ta femme porte un enfant. »
Acte I, scène 3 : Andromaque, Hector, puis Cassandre.
Les deux époux, seuls, parlent de la guerre, qui est personnifiée. Elle est vue comme une amante, qu’on aime ou qu’on hait. Elle fait se sentir « comme un dieu, à l’instant du combat », mais aussi « très souvent moins qu’un homme ». Hector raconte ainsi l’absurdité de la guerre, que le soldat perçoit après un premier effet euphorisant : « On est invulnérable. Une tendresse vous envahit, vous submerge, la variété de tendresse des batailles : on est tendre parce qu’on est impitoyable ; ce doit être l’effet de la tendresse des dieux […]. Puis l’adversaire arrive, écumant, terrible. On a pitié de lui, on voit en lui, derrière sa bave et ses yeux blancs, toute l’impuissance et tout le dévouement du pauvre fonctionnaire humain qu’il est, du pauvre mari et gendre, du

en relation