Glossaire bov

2396 mots 10 pages
Atlas d'histologie et d'anatomie des plantes vasculaires S. Remy, M. Bodson, J-P. Troussart, L. Welcomme, P. Calmant, J. Van Cleve, D. Rousselet, E. Depiereux

GLOSSAIRE Aubier : bois fonctionnel situé à la périphérie des troncs et des tiges ligneuses. Bois : tissu hétérogène constitué de xylème secondaire et de tissu de soutien. Le bois conduit la sève minérale. Bois d’été : xylème secondaire formé suite à l’activité saisonnière du cambium libéro-ligneux, présentant des trachéides ou vaisseaux étroits. Bois de printemps : xylème secondaire formé suite à l’activité saisonnière du cambium libéro-ligneux, présentant des trachéides ou des vaisseaux de large diamètre. Bois hétéroxylé : chez les angiospermes, tissu hétérogène composé de vaisseaux, de parenchyme lignifié et de fibres. Bois homoxylé : chez les gymnospermes, tissu homogène composé de trachéides et de parenchyme lignifié. Cambium : (= cambium libéro-ligneux) : méristème secondaire situé latéralement, donnant naissance au xylème secondaire (bois) vers l’intérieur et au phloème secondaire (liber) vers l’extérieur. Il assure l’accroissement radial des tiges et des racines. Canal résinifère : chez les conifères, espace intercellulaire allongé qui accumule la résine sécrétée par les cellules qui le bordent. Cellule compagne : dans le phloème, cellule étroite et effilée, associée à un élément (ou tube) criblé et reliée à ce dernier par des plasmodesmes. Elle contient un noyau, des mitochondries et des ribosomes qui servent pour les deux cellules. Cellule de passage : dans la racine, cellule de l’endoderme à paroi mince non subérisée contrôlant le passage de l’eau et des sels. Cellule sécrétrice : cellule à aspect parenchymateux, se spécialisant en accumulant un produit (résine, oxalate de calcium…) dans ses vacuoles. Elle meurt à la concentration maximale du produit. Cellule annexe : cellule épidermique de forme et de disposition particulière entourant le stomate. Cellules de garde : paire de cellules

en relation

  • Traverse
    24836 mots | 100 pages