Goldoni.

Pages: 10 (2403 mots) Publié le: 13 décembre 2012
Goldoni.
Arlequin serviteur de deux maîtres.
Commentaire de la scène 15 de l'Acte II.




La comédie Arlequinil servitore di due padroni écrit par Carlo Goldoni en 1753 sous la commande du célèbre acteur Antonio Sacchi est une pièce de théâtre en trois actes. A Venise, le marchand Pantalon et le Docteur Lombardi s'apprêtent à marier leurs enfants, Clarice et Silvio. Mais Truffaldinannonce la venue de son nouveau maître turinois Federigo, initialement promis à Clarice, prétendu mort. En réalité, ce dernier s'agit de Béatrice, qui a prit l'apparence de son frère mort pour récupérer la dot que son mariage aurait dût normalement lui rapporter, et qui lui assurerait sa stabilité financière avec son amant qu'elle tente de retrouver, et qui se trouve justement à Venise.Truffaldin, lui, sous l'emprise d'une faim inassouvie et irrépressible, ne trouve pas mieux que d'entrer aussi au service de Florindo. Le voici ainsi au service de deux maîtres et amants en quêtes l'un de l'autre. Cette œuvre se fonde d'aise dans un jeu singularisé par la vivacité, l'exagération de la situation, les pitreries, les répliques bien à propos et une intrigue étroite, intestine et parfaitementficelée. Comment, à travers cette scène atypique que nous allons commenter, où Truffaldin est sujet à une situation tant compliquée que comique -car il doit servir un repas à ses deux maîtres en même temps, et sans que ceux-là ne découvrent son double statut, Goldoni réforme et se réapproprie la fameuse Commedia dell'arte?
De cette scène nous verrons d'abord son apparence farceuse, puiscomment son dynamisme est une combinaison d'instabilité et de maîtrise, et enfin en quoi Truffaldin est l'emblème de la dualité de cette comédie évoluée.



Par une compilation dense de comique de geste et de mots cette scène a une apparence première de farce.
Le comique de geste presqu'outrancier tant il est présent, est la première source de rire dans cette quinzièmescène de l'acte II. En effet, on peut remarquer l'importance imposante des didascalies dans cette scène, puisqu'on peut compter 71 didascalies pour 82 répliques. De ces didascalies découlent des comiques de gestes bien définis, >; , >, >, ce procédé stylistique de répétions s'accentue dans la cinquième réplique, à la page 193, lorsque en cette seule réplique on rencontre deux fois > et >, cettedernière didascalie étant déjà comique en elle-même. Sinon, en plus, on imagine sans mal comment Antonio Sacchi devait exagérer sa gestuelle par de multiples exclamations, acrobaties arlequinesques, mimiques répétées en se réappropriant les nombreuses didascalies de mouvements: celles de surprises par exemple, de constants aller-retour, ou encore à chaque fois qu'un nouveau plat venait à lui... Ainsi,par ces divers expressions du comique de geste, on remarque comment Goldoni maîtrise le comique de la Commedia dell'arte et va dans sa continuité ; tout en maîtrisant également la reproduction d'une autre forme de comique, propre à celle-ci.

Le dramaturge gère aussi avec brio une somme considérable de comiques de langue. En effet, il use de différents niveaux de langue; ainsi unTruffaldin parlera le bergamo, langue plus triviale qu'userait un Florindo, et même qu'un simple garçon d'auberge. Sans s'étonner, mais non sans rire, on l'entendra formuler ses phrases à partir d'une grammaire sommaire, > ou encore > ( formule fortement expressive dans sa forme espagnole, en son rythme et sa simplicité.) alors qu'un Florindo usera d'une grammaire plus lyrique, >. Goldoni se sert aussi ducomique que peut renfermer un substitut grammatical ; on remarquera l'évolution dépréciative des substituts que choisit le garçon pour apostropher Truffaldin, c'est comme ça qu'on le trouve d'abord appelé > pour ensuite se contenter de l'interpeller d'un simple >, puis >, > et enfin Truffaldin étant interpellé bien entendu une fois ainsi par chacun des trois autres figurants. Cette scénette...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Synthèse goldoni
  • Carlo goldoni
  • La locandiera de carlo goldoni
  • Goldoni et arlequin serviteur de 2 maitres
  • Dissertation de littérature comparée sur "la locandiera" de goldoni, "minna von barnhelm" de lessing et "le triomphe de...

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !