Gono

5882 mots 24 pages
Les Noirs de Tunisie : de l’esclavage au métissage

Cette courte contribution se propose de réfléchir sur la situation des Noirs en Afrique du Nord et plus particulièrement en Tunisie. Avant de traiter de cette question complexe, il est nécessaire de revenir sur le concept même de minorité dans le contexte tunisien. Une minorité peut être ethnique, religieuse ou culturelle etc. De quelle sorte de minorité s’agit-il en Tunisie et d’ailleurs est-il pertinent de parler de minorité s’agissant des Noirs de Tunisie même s’ils se distinguent par la couleur de leur peau et leur origine. Il est à remarquer qu’il n’y a pas d’originarité absolue pour reprendre la formulation de Jean Loup Amselle car le métissage est un processus continu. Frédérick Barth, par exemple distingue deux conceptions du groupe ethnique : ‘la première voyait dans le groupe ethnique une unité définie par l’homogénéité , raciale ou culturelle. L’autre le définissait plutôt en termes de minorité.’ Même si cette acception paraît correspondre au cas des Noirs de Tunisie, sauf que la majorité d’entre eux ne se voient pas comme une communauté à part. C’est pour cela que les associations à caractère racial comme aux Etats Unis sont inexistantes et pour cause, la présence noire en Tunisie date de l’époque protohistorique, ‘en effet, toute la partie de l’Afrique, depuis le Nord du Sahara jusqu’à l’Atlantique, est peuplée dès l’époque protohistorique d’éléments nigritiques divers.’ [1] Mais on ne peut traiter de cette question sans aborder l’épineuse question de l’esclavage. Les historiens confirment l’idée que les Noirs de Tunisie proviennent d’ethnies africaines différentes, ainsi on est en présence d’un groupe hétérogène. En effet,

‘Les esclaves de Tunis provenaient ainsi d’une large zone sub-saharienne, allant de l’Ouest africain, jusqu’au lac du Tchad. Les royaumes de Burnou et la région de Fezzan (…)Les routes caravanières aboutissant à Tunis provenaient de plusieurs centres

en relation

  • Shogun rua
    908 mots | 4 pages
  • Voyage au bout de la nuit
    353 mots | 2 pages
  • Résumé du début de Voyage au bout de la nuit de Céline
    422 mots | 2 pages
  • Voyage au bout de la nuit
    682 mots | 3 pages
  • Traumatologie
    931 mots | 4 pages
  • Voyage au bout de la nuit
    755 mots | 4 pages
  • Celine
    1255 mots | 6 pages
  • Hé hé
    795 mots | 4 pages
  • Voyage au bout de la nuit
    4927 mots | 20 pages
  • Terminologie médicale
    3085 mots | 13 pages