Gorgias platon

Pages: 8 (1805 mots) Publié le: 20 mars 2011
Dans le texte qui nous est proposé : Gorgias, Platon traite le thème explicite est celui de la rhétorique et l'implicite est celui de la démocratie. Les gens, en général, se font-ils plus persuader que convaincre? La question se pose parce que certains ont remarqué que beaucoup de personnes ( mais pas toutes ) se basaient plutôt sur leurs sentiments que sur leur raison pour répondre à certainsquestions ou problèmes qu'ils rencontrent. Cette question est très importante car quelqu'un qui sait bien persuader peut facilement influencer d'autres personnes et donc les rallier à sa cause en les manipulant. Et nous sommes des êtres de raison mais aussi d'émotions.
Platon à cette question dit que les gens se font facilement persuader. « il n'est point de sujet sur lequel un homme qui sait larhétorique ne puisse parler devant la foule d'une manière plus persuasive que l'homme de métier, quel qu'il soit. ». On a ici la thèse de Gorgias : toute personne qui sait faire de la rhétorique peut avoir plus d'influence et être plus convaincant sur n'importe quel sujet qu'une personne dont ce sujet est le métier. A travers cette thèse, on peut voir se dessiner implicitement la thèse de Platon :la rhétorique est très dangereuse car elle peut influencer des personnes dans le « mauvais sens » et dans tous les domaines.
Le texte est un discours de Gorgias. Il peut être divisé en trois grandes parties. On a d'abord une expérience de Gorgias en temps que sophiste avec un médecin, on a ensuite une première généralisation avec une assemblée, un sophiste et un médecin et enfin une secondegénéralisation avec quelqu'un qui a du savoir et un sophiste.


Dans la première partie du texte, Gorgias nous explique une de ses expérience en tant que sophiste. Un sophiste est un professeur payant qui enseigne la rhétorique : l'art de faire un discours persuasif qui agit donc sur les sentiments d'une personne et non sur sa raison comme le ferai un discours convaincant. Le sophiste prétendpouvoir faire croire n'importe quoi à n'importe qui, aussi bien une thèse que son inverse. Pour eux, il n'y a pas de vérité absolue. Gorgias fait son discours au Vème siècle avant J-C, on rentre seulement en démocratie, la parole a une nouvelle importance, certaines personnes ont maintenant le droit de s'exprimer alors qu'avant elles ne pouvaient pas.
Ici Gorgias nous raconte qu'en accompagnantplusieurs fois des médecins pour voir des malades qui ne voulaient pas prendre un médicament ou se faire opérer, c'est lui, grâce à l'art de la persuasion, qui arrivait à les convaincre. Gorgias persuade (allusion aux activités des sophistes) les patients, il veut agir sur leurs sentiments pour avoir leur adhésion, qu'ils le croient et qu'ils acceptent de faire ce qu'il leur dit. Mais les malades sontsouffrants, faibles et angoissés, ils ont besoin qu'on agisse sur leurs sentiments ( donc qu'on les persuade ). Le malade n'obéit pas au médecin mais au sophiste, c'est assez surprenant car le médecin à beaucoup plus se savoir donc on devrait le croire lui. Ce qui fait qu'il est moins écouté c'est qu'il ne sait pas parler, il ne sait pas persuader et le sophiste étant avec le médecin, il bénéficiede sa crédibilité.
En disant que cette expérience c'est passé plusieurs fois, il veut montrer que la persuasion est assez efficace et que son récit n'est pas seulement une petite anecdote mais un fait bien réel qui se produit régulièrement.
Il dit aussi que c'est sur plusieurs types de malades, aussi bien certains qui ont seulement besoin d'un médicament que certains qui ont besoin d'êtreopéré. La persuasion marche sur tout le monde aussi faible soit il.
Il a accompagné plusieurs médecins pour aider à convaincre des patients, ce n'est pas un médecin qui ne sais pas persuader mais la plus part.
Il ne veut pas que les gens croient qu'il a eu un fois de la chance avec un seule médecin et un seul patient qui avait une maladie bien précise. Avec tous ses arguments,il veut donner de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le gorgias de platon
  • Le gorgias de platon
  • Gorgias
  • Gorgias platon
  • Gorgias de platon
  • Gorgias
  • Gorgias, Platon
  • Le gorgias, platon

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !