Gottingen

275 mots 2 pages
« La chanson de Craonne »

La Chanson de Craonne (du nom de la commune de Craonne) est une chanson de tradition orale, chantée par des soldats entre 1915 et 1917. Interdite par le commandement, une de ses versions est publiée en 1919 par Paul Vaillant-Couturier sous le titre de Chanson de Lorette.
La Chanson de Craonne est connue pour avoir été entonnée par les soldats qui se sont mutinés (dans une cinquantaine de régiments de l'armée française) après l'offensive très meurtrière et militairement désastreuse du général Nivelle au Chemin des Dames. Au cours des combats, les soldats français, partant de la vallée de l'Aisne, devaient « monter sur le plateau » tenu par l'armée allemande. Ces révoltes sont sévèrement réprimées, notamment par le général Pétain, nommé le 17 mai 1917 pour remplacer le général Nivelle avec pour mission d'endiguer l'effondrement du moral des soldats. Plus de 500 "mutins" sont condamnés à mort (dont 26 effectivement exécutés).
Cette chanson anonyme a sûrement plusieurs auteurs. Elle a continuellement évolué au cours de la guerre en fonction des lieux principaux de combat. Elle apparaît sous le nom de La Chanson de Lorette, « complainte de la passivité triste des combattants » évoquant la bataille de Notre-Dame de Lorette à Ablain-Saint-Nazaire se déroulant entre septembre 1914 et septembre 1915. Ensuite, la chanson est transformée pour évoquer le plateau de Champagne au cours de l'automne 1915. En 1916, elle devient une chanson sur Verdun, le refrain devient :
Adieu la vie, adieu l'amour,

Adieu à toutes les femmes

C'est bien fini, c'est pour toujours

De cette guerre infâme

C'est à Verdun, au fort de Vaux

Qu'on a risqué sa peau

en relation

  • Gottingen
    495 mots | 2 pages
  • gottingen
    361 mots | 2 pages
  • Göttingen
    909 mots | 4 pages
  • Gottingen barbara
    876 mots | 4 pages
  • gottingen
    446 mots | 2 pages
  • hda gottingen
    323 mots | 2 pages
  • Barbara gottingen
    2371 mots | 10 pages
  • Histoire des arts göttingen
    681 mots | 3 pages
  • Analyse Gottingen barbara
    949 mots | 4 pages
  • Epreuve d'histoire des arts, Gottingen - Barbara
    1500 mots | 6 pages