Grec commentaire discours euphilétos

Pages: 7 (1606 mots) Publié le: 10 janvier 2012
Introduction

Après la tyrannie des Trente, Lysias rentre d’exil. Fils d’un riche métèque, il est néanmoins ruiné : les Trente ont dépossédé sa famille de sa fortune et lui-même a dépensé l’argent qui lui restait durant son exil. De retour à Athènes, il exerce la profession de logographe, écrivant pour ses clients leurs discours judiciaires.
C’est en tant que logographe que Lysias écrit surle Meurtre d'Eratosthène. Le défendeur s’appelle Euphilétos ; il est accusé d’avoir tué un certain Eratosthène, qui – affirme-t-il – était l’amant de sa femme. Il s’est fait ainsi justice lui-même ; invoquantd’anciennes lois, qui légitime cette vengeance. Cependant les lois de Solon, apparues plus tard, proposaient un dédommagement financier ou une action en justice, laissant donc le choix àEuphilétos de céder ou non à la violence.
Ce discours est un modèle d’éloquence classique, s’adressant ici aux juges du Delphinon, instition paticulière aux meutres pour flagrant délit d’adultère ainsi qu’aux meutres d’esclaves ou de métèques.Ce tribunal a été choisi car dans ce cas, l’accusé a avoué son meurtre , mais invoque les lois de Dracon.
Après un court exorde (προοίμιον) visant à susciterla bienveillance des juges (en latin captatio benevolentiare) , le récit – διήγησις – rapporte les faits, un récit parfaitement maîtrisé, avec un sens consommé du suspense. Euphilétos relate l’apparition de l'amant, l’interrogatoire de la servante, et enfin le dénouement : le meurtre d'Eratosthène. Enfin la péroraison (ἐπίλογος, la conclusion du discours) marque le bilan de ce texte argumentatif.Mari parfait ou fin stratège ?

Euphilétos – si l’on en croit son nom –,veut dire « bien-aimé ». Nom cocasse si l’on songe à sa situation de mari trompé. Pourtant, il semble mériter d’être effectivement εὐφίλητος : car il se présente dans son plaidoyer comme le mari idéal.
Lysias cherche ici à présenter l’accusé comme un mari attentionné et aimant. Euphilétos est en effet prévenant : eninstallant le gynécée (l’appartement des femmes) au rez-de-chaussée, il ne pense qu’à la sécurité et au confort de son épouse (ἵνα… μή, ὁπότε λοῦσθαι δέοι, κινδυνεύῃ κατὰ τῆς κλίμακος καταβαίνουσα, « pour éviter,chaque fois qu’elle devait le laver, de prendre le risque de tomber en descendant l’escalier »), sans songer aux risques qu’il prend lui-même. Même à présent, il ne se départ pas d’unecertaine bienveillance à l’égard de son épouse : il se garde en effet de la blâmer trop explicitement, allant jusqu’à faire porter à sa mère défunte la responsabilité de son infortune (πάντων τῶν κακῶν ἀποθανοῦσα αἰτία μοι γεγένητα, « en mourant, elle s’avéra être la cause de tous mes malheurs »). L’épouse, elle, « est séduite » (διαφθείρεται) ; c’est Eratosthène qui « causa sa perte » (ἀπώλεσεναὐτήν)... Toute la responsabilité lui incombe, et Euphilétos parle de l'amant comme s'il était encore devant lui, en utilisant le démonstratif de deuxième personne : τούτου τοῦ ἀνθρώπου, « cet individu-ci ».
Il peut donc sentir ici une certaine ironie dans la manière dont Lysias présente la vie de son client : car cette vie si réglée ne l’a pas empêché de devenir cocu… Eratosthène, l’amant, n’est pasl’amour qui viendra contrarier un autre amour : il est la puissance irraisonnée du désir qui vient troubler la sérénité d’un ménage où chacun remplit sa fonction .Cet affrontement d’Euphilétos et d’Eratosthène est ainsi l’affrontement de philia, « l’attachement », et d’eros, « le désir ».
Cependant, Euphilétos n’est pas le mari parfait qu’il prétend être. Il s’abrite ainsi derrière la loi pour cacher safaute. Car cet homme est bien coupable d’un crime, celui d’avoir tué un homme par vengeance. On a affaire ici a une vengeance préméditée. En effet, Euphilétos a refusé de procéder à une transaction financière, comme le lui demandait Erastothène ἠντεβόλει δὲ καὶ ἱκέτευε μὴ ἀποκτεῖναι ἀλλ' ἀργύριον πράξασθαι « me suppliait de ne pas le tuer et de n'exiger de lui que de l'argent ». De...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire sur discours
  • Commentaire sur le discours du général de gaulle
  • Commentaire du discours de portalis
  • Commentaire, le discour de vautrin
  • Commentaire extrait discour sur la servitude
  • Commentaire discours de bayeaux
  • Commentaire gargantua discours aux vaincus
  • Commentaire du discours de bayeux

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !