Greta garbo: histoire du cinéma

Pages: 14 (3303 mots) Publié le: 12 mai 2011
GRETA GARBO

« Greta Garbo…fut la fondatrice d’un ordre religieux appelé cinéma », insistait Federico Fellini pour parler de « la Divine » qui dégageait un mystère inégalable, qui dépassait les normes humaines.
Née le 18 septembre 1905 à Stockholm, Greta Lovissa Gustafsson, qui allait devenir la mythique Greta Garbo, connut dix-sept ans de carrière prestigieuse (1924-1941) suivis d'undemi-siècle d'une réclusion totale qui, loin d'avoir altéré son mythe, l'aura conforté durablement.
Sa carrière débuta en Europe, sous la protection de Mauritz Stiller, puis embarqua vers le continent du cinéma, à New York, puis à Hollywood où tout était à recommencer dans cette usine à rêves.
A la fin de la première GM, Hollywood devint un lieu mythique pour l’industrie du Cinéma. C’est ici, que seconcentrait tous les grands studios, et la majorité des films produits par les USA. Parmi les Majors : La MGM (Métro Goldwyn Mayer) constitue un des plus gros budgets en matière de cinéma, elle façonne des stars autour de thématiques très conservatrice. Il s’agit du « Studio des superlatifs », pour reprendre les mots de B.Tavernier. Sous les afféteries, ces jérémiades muettes, cette lourdeur physique,il y a Garbo : le spectre réel de ce qu’elle sera, étirée à l’infini par Hollywood.

Ainsi, dans quelles mesures l’exemple de Greta Garbo s’inscrit-il pleinement dans l’histoire des années 20-30: deux décennies essentielles du cinéma américain et pointe-t-il du doigt les réalités de l’époque ?

A savoir une ascension difficile, un star-système omnipotent additionné à l’épreuve du parlant, uneautonomie de production et enfin la fin de sa carrière et la question de la postérité.
I) De l’Europe à Hollywood : une esclave aux chaînes dorées.
La protégée du rustre « Mojé ».
Née dans une famille modeste, son père meurt alors qu’elle n’a que quatorze ans, rongé par l’alcool. Greta Gustafsson doit d'abord travailler chez un barbier, puis comme vendeuse dans un grand magasin de Stockholm,avant de tourner dans quelques films publicitaires. Admise à l'Académie royale d'art dramatique, elle interprète bientôt le rôle de la comtesse Elisabeth Dohna dans La Légende de Gösta Berling (Suède, 1924), son premier succès. L'actrice y apparaît sous la domination physique et sentimentale du cinéaste Mauritz Stiller, qui fut très vite écarté par les producteurs hollywoodiens, et dont la mort lalaissa inconsolable. Cette Garbo d'avant Garbo a une existence bien réelle.
Il faut signaler aussi sa prestation surprenante dans La Rue sans joie (Allemagne, 1925), un film âpre de G. W. Pabst où, face à sa rivale Asta Nielsen, elle apparaît comme une sorte de fantôme, d'être diaphane : le spirituel, déjà, se heurte au charnel et s'y brise.

La « grosse vache nordique » devient la divine
En1925, Louis B.Mayer, le rondouillard vice-président de la Métro-Goldwyn-Mayer (MGM), fait un tour en Europe avec sa fille. Il voit, lors de sa tournée Gösta Berling de Stiller, Il propose alors à ce dernier de travailler pour lui/ Stiller accepte à condition que Garbo (comme il l’appelle : prince suédois) l’accompagne aux USA. Peur de partir vers « l’Usine à rêve ». En Europe ils sont connus, maispas à NY, encore moins à HW.

Arrivée à Hollywood, la carrière de Garbo prit un tournant inattendu, à son arrivée, elle n'avait rien d'une femme fatale — Louis B. Mayer la surnommait alors « la grosse vache nordique » — mais Arnold Genthe, un photographe de Vanity Fair, décèle son important potentiel. Elle suit un régime amaigrissant et elle est "relookée", cheveux coupés, lissés, front dégagé,yeux alourdis, sourcils réduits, regard mis en valeur.
A partir de la soirée du film La Tentatrice, plus une seule star ne se sentit assurée de son avenir. Quelque-chose s’était passé, qui bouleversait les rapports entre le public et Garbo.
Rude épreuve pour l’étrange couple Stiller/Garbo, où celui-ci voit d’altérer une domination jusqu’alors totale, sans que sa créature cesse de lui vouer...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • histoire du cinéma
  • Histoire du cinéma
  • histoire du cinéma
  • Histoire du cinéma
  • Histoire du cinéma
  • Histoire du cinéma
  • Histoire cinéma
  • Histoire du cinéma

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !