Greta garbo: histoire du cinéma

3303 mots 14 pages
GRETA GARBO

« Greta Garbo…fut la fondatrice d’un ordre religieux appelé cinéma », insistait Federico Fellini pour parler de « la Divine » qui dégageait un mystère inégalable, qui dépassait les normes humaines.
Née le 18 septembre 1905 à Stockholm, Greta Lovissa Gustafsson, qui allait devenir la mythique Greta Garbo, connut dix-sept ans de carrière prestigieuse (1924-1941) suivis d'un demi-siècle d'une réclusion totale qui, loin d'avoir altéré son mythe, l'aura conforté durablement.
Sa carrière débuta en Europe, sous la protection de Mauritz Stiller, puis embarqua vers le continent du cinéma, à New York, puis à Hollywood où tout était à recommencer dans cette usine à rêves.
A la fin de la première GM, Hollywood devint un lieu mythique pour l’industrie du Cinéma. C’est ici, que se concentrait tous les grands studios, et la majorité des films produits par les USA. Parmi les Majors : La MGM (Métro Goldwyn Mayer) constitue un des plus gros budgets en matière de cinéma, elle façonne des stars autour de thématiques très conservatrice. Il s’agit du « Studio des superlatifs », pour reprendre les mots de B.Tavernier. Sous les afféteries, ces jérémiades muettes, cette lourdeur physique, il y a Garbo : le spectre réel de ce qu’elle sera, étirée à l’infini par Hollywood.

Ainsi, dans quelles mesures l’exemple de Greta Garbo s’inscrit-il pleinement dans l’histoire des années 20-30: deux décennies essentielles du cinéma américain et pointe-t-il du doigt les réalités de l’époque ?

A savoir une ascension difficile, un star-système omnipotent additionné à l’épreuve du parlant, une autonomie de production et enfin la fin de sa carrière et la question de la postérité.
I) De l’Europe à Hollywood : une esclave aux chaînes dorées.
La protégée du rustre « Mojé ».
Née dans une famille modeste, son père meurt alors qu’elle n’a que quatorze ans, rongé par l’alcool. Greta Gustafsson doit d'abord travailler chez un barbier, puis comme vendeuse dans un grand magasin de Stockholm,

en relation

  • Cinéma muet suédois
    638 mots | 3 pages
  • Le star système
    947 mots | 4 pages
  • The artist, jean dujardin
    496 mots | 2 pages
  • histoire du cinéma
    620 mots | 3 pages
  • Le cinéma américain
    561 mots | 3 pages
  • histoire du cinéma
    616 mots | 3 pages
  • Expressionisme Cinématographique Allemand
    900 mots | 4 pages
  • Sans titre
    893 mots | 4 pages
  • Coca
    897 mots | 4 pages
  • Histoire du cinéma parlant
    1277 mots | 6 pages