greve

Pages: 6 (1417 mots) Publié le: 7 janvier 2015
Fédérations syndicales de cheminots
CGT – SUD-Rail
Paris, le 03 juin 2014
Guillaume PEPY
Président de la SNCF
2 place aux Etoiles
CS 70001
93633 LA PLAINE ST DENIS Cedex

Objet : Préavis de grève.
Monsieur le Président,
Les Fédérations Syndicales CGT et SUD-Rail vous ont déposé, le 23 mai 2014, une Demande
de Concertation Immédiate. Cette demande faisait largement référence à laréforme du
système ferroviaire pour rappeler les revendications et propositions alternatives de nos
organisations syndicales contenues dans la plateforme unitaire que nous vous
communiquions en pièce jointe. Certes, ce dossier et le dialogue social y afférant est de la
responsabilité du gouvernement français, mais au regard de la quantité et de la densité de la
communication interne à l’entreprisevisant à faire promotion de ce projet de loi, il apparaît
comme une évidence que vous souhaitez en porter une partie non négligeable de la
paternité. Face à cette attitude, il est naturel que vous soyez interpelé sur le sujet par nos
Organisations Syndicales.
Cette DCI avait néanmoins, et c’est normal, un contenu revendicatif concernant des thèmes
qui sont de votre responsabilité directe. Lesorganisations du travail et de la production en
lien avec les restructurations imposées ainsi que les conditions de vie et de travail des
cheminot-e-s, avec comme éléments centraux, la question de l’emploi et celle des salaires.
D’ailleurs, nous mettions en exergue dans la DCI les relations évidentes entre le projet de
réforme gouvernemental et la politique menée dans l’entreprise.
Il y aune tendance forte à la SNCF à vouloir avancer au forceps et à mettre en place la
réforme avant toute procédure parlementaire et validation du projet de loi. Sur la
structuration de l’entreprise, ce sont les territoires de production de l’infra, l’isolement des
agents de la DCF et des EIC. Sur les plans stratégiques et financiers, les projets « Excellence
2020 » et « Réseau 2020 » sont unepréfiguration du projet de loi gouvernemental.
Sur le niveau stratégique, ces projets sont d’ailleurs inapplicables légalement car force est
de constater, en l’état actuel des choses, que M. Rapoport n’a aucunement le droit d’inclure
des cheminots de la SNCF dans un projet concernant RFF. C’est une répartition des
compétences et des responsabilités incompatible avec l’organisation du systèmeferroviaire
en vigueur à ce jour.

Sur le plan financier, « Excellence 2020 » intègre 700M€ et 1,3 G€ d’économie de
fonctionnement qui, après analyse, font ressortir que vous faites reposer sur la productivité
des cheminot-e-s l’essentiel du désengagement de l’Etat, tant sur le coût de la dette de RFF,
qui est pourtant de sa charge directe, que sur le financement des travaux nécessaires derénovation du réseau, qui relève pourtant de sa responsabilité. L’aménagement du territoire
comme la rénovation, la maintenance et le développement des infrastructures de transports
sont, et doivent demeurer, à la charge de l’Etat, il s’agit d’un domaine stratégique pour la
Nation.
La politique salariale, comme celle conduisant à la réduction massive d’emplois, s’inscrit
dans cette démarche. Ce sontà la fois des orientations qui vont dans le sens d’un projet de
réforme qui n’est pas financé, mais aussi dans celui des choix budgétaires du 1er Ministre qui
détruisent les services publics avec les emplois afférents et assèchent financièrement les
collectivités territoriales, dont les Régions, Autorités Organisatrices des Transports sur les
TER et le Transilien.
Cette trajectoireorganisationnelle et financière contenue dans le projet de réforme du
système ferroviaire, et qui se traduit d’ores et déjà dans la stratégie d’entreprise, ne laisse
augurer que des mesures inquiétantes sur les conditions sociales et de travail des cheminote-s.
Sur la CCN, l’attitude servile du gouvernement vis-à-vis du MEDEF ne permet pas d’entrer
dans une telle négociation avec confiance avec un...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • la grève
  • la greve
  • La greve
  • La grève
  • Grève
  • la grève
  • La grève
  • Greve

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !