Guerre civile au liberia

Pages: 5 (1099 mots) Publié le: 2 janvier 2012
III. La chute du régime
Charles Taylor est un ancien conseiller de Samuel Doe qui après avoir détourné 900 000 $ a été renvoyé du gouvernement et c’est réfugié aux Etats unis où il a été arrêter. Emprisonné dans le Massachusetts, il s’évade (selon la rumeur la CIA lui aurait fournis de l’aide afin qu’il puisse retourner au Liberia et renverser Samuel Doe) et se réfugie en Afrique où il prépareune rebellion contre le régime de Charles Taylor.
En décembre 1989, Charles Taylor pénètre au Libéria par la Guinée avec ses forces armées, le front national patriotique national du Liberia (NPFL) qui ne compte alors que quelques douzaines d’hommes, pour mener une première offensive contre le régime de Samuel Doe à la frontière du compté de Nimba. Cependant, il n’est pas pris au sérieux à cause deson infériorité numérique et du fait que sont offensive ai eu lieu dans la jungle a 300 km de Monrovia, la capitale.
Une seconde offensive arrivant du Nord avec des forces plus importantes car elle a intégrée des recrues dans les villages de Butua et de Karnplay qui sont des villages Gios ( de l’ethnie de Charles Taylor). Les membres du NPFL sont alors qualifiés de rebelles par les médias.
Enfin février 1990, Samuel Doe envoie un bataillon de soldat à Nimba pour refouler les forces du NPFL en Côte d’Ivoire, mais l’opération échoue. Cependant, Samuel Doe prétend avoir la situation en main et affirme devant les médias que les rebelles fuient vers la frontière.
En avril 1990, les rebelles prennent Ganta, une ville près de la frontière entre la Guinée et le compté de Nimba. L’armée deSamuel Doe commet des atrocités dans les villages pour les dissuader de fournir des recrues au NPFL car les effectifs de Charles Taylor augmentent rapidement ce qui inquiète Samuel Doe. Malgrès cela, l’armée du NPFL continue de grossir.
En mai 1990 les rebelles atteignent Buchanan
En juin 1990, la région des Mines de Bong est prise par Prince Johnson, le second de Charles Taylor. Samuel Doe lancealors une campagne médiatique dans laquelle il affirme que les troupes dirigée par Charles Taylor avaient perdu 150 hommes à Kakata et celles dirigées par Prince Johnson, 150 hommes à Careysburg ce qui aurait affaiblit considérablement le NPFL. Mais ce qui ressort le plus de ces déclarations, c’est que l’armée du NPFL c’est rapproché considérablement de Monrovia, en effet Kakata n’est qu’à 50 km dela capital et Careysburg à 29 km.
En juillet 1990, Charles Taylor se sépare de son second, Prince Johnson qu’il accuse d’atrocités et de débordement de violence dans les villages aux alentours de Kakata et des Mines de Bong. Ce dernier fonde alors le front indépendant et se positionne contre Charles Taylor tout en restant aussi contre Samuel Doe. Des manifestations contre Samuel Doe menées pardes hommes d’Eglise ont lieu à Buchanan et quelques membres du gouvernement comme le Ministre des Transports, le porte-parole de Doe ou encore des élus de l’Assemblée Nationale fuient le pays. Pendant ce temps, Charles Taylor garde un contact avec les Libériens depuis la jungle au moyen d’un radio émetteur mobile. Il communique la progression du NPFL a travers le Liberia et explique sa rupture avecPrince Johnson qu’il met dans le même sac que Samuel Doe.
Samuel Doe fait tuer ses opposants en majorité les journalistes les universitaires et les ecclésiastiques que l’on retrouve mort chez eux. Dans ce climat de violence, chaque mutilation ou meurtre donne lieu a des réponses comme des viols collectif s, des massacres de population d’autres mutilations… C’est ainsi qu’une guerre tribaleéclate : Les Krahns (l’ethnie de Doe) emprisonnent et tuent les Gios (l’ethnie de Taylor) et les Manos. Alors que les troupes de Charles Taylor, principalement des Gios massacrent les Krhans et les Mendès qui ont longuement été favorisés par Doe au niveaux du commerce, légal comme illégal. L’armée de Samuel Doe massacre des civils dans les églises et les hopitaux à la recherche de Gios à éliminer....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La guerre civil
  • Guerre civile
  • La guerre civil
  • Guerre civile
  • guerre civil
  • Guerre civile Espagnole (Guernica)
  • Guerre civile d'espagne
  • Les civils et la guerre 1914

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !