Guerre de kippour

Pages: 33 (8232 mots) Publié le: 4 août 2013
Guerre du Kippour
Aller à : Navigation, rechercher
Guerre du Kippour |

Les forces égyptiennes traversant le canal de Suez le 7 octobre. |
Informations générales |
Date | 6 - 24 octobre 1973 18 jours |
Lieu | Rives du canal de Suez, plateau du Golan et régions avoisinantes. |
Issue | Victoire israélienne, cessez-le-feu de l'ONU, Accord du 4 septembre 1975 sur le Sinaï. |
|
Belligérants|
 Égypte
 Syrie
Principales forces arabes alliées :
 Maroc
 Algérie
 Jordanie
 Irak
 Arabie saoudite |  Israël |
Commandants |
Anouar el-Sadate
Ahmad Ismail Ali
Hosni Moubarak
Saad El Shazly
Saad Mamoun
Abdul Munim Wassel
Abdel Ghani el-Gammasy
Hafez el-Assad
Mustafa Tlass
Ali Aslan
Ahmad Hasan al-Bakr | David Elazar
Shmuel Gonen
Haim Bar-Lev
Abraham Adan
Ariel Sharon |
|
Conflitisraélo-arabe |
Batailles |
Operation Badr (1973) · Bataille aérienne d'Ofira · Première bataille du Mont Hermon · Bataille de Lattaquié · Seconde bataille du Mont Hermon · Bataille de Damiette (1973) · Bataille aérienne d'El Mansoura · Troisième bataille du Mont Hermon |
|
|
modifier  |
La guerre du Kippour (en hébreu : מלחמת יום הכיפורים), aussi appelée guerre du Ramadan dans le monde arabe ouencore guerre d'Octobre (en arabe حرب تشرين) ou guerre israélo-arabe de 1973 opposa, du 6 octobre au 24 octobre 1973, Israël à une coalition menée par l'Égypte et la Syrie.
Le jour du jeûne de Yom Kippour, férié en Israël, qui coïncidait avec la période du Ramadan, les Égyptiens et les Syriens attaquèrent par surprise simultanément dans la péninsule du Sinaï et sur le plateau du Golan, territoiresrespectivement égyptien et syrien occupés par Israël depuis la guerre des Six Jours. Profitant d'une supériorité numérique écrasante, les armées égyptiennes et syriennes avancèrent durant 24 à 48 heures, le temps qu'Israël achemine des renforts. Même si les attaquants bénéficiaient toujours d'une large supériorité numérique, l'armée israélienne put alors les arrêter. En une semaine, Israël retrouvason potentiel militaire et lança des contre-offensives qui lui permirent de pénétrer profondément en Syrie et de traverser le canal de Suez pour progresser au sud et à l'ouest en Égypte lorsque le Conseil de sécurité des Nations unies en coopération avec les deux superpuissances par l'intermédiaire du Royaume-Uni demanda un cessez-le-feu pour laisser place aux négociations. Alors que les arméesisraélienne et égyptienne se regroupaient, les combats reprirent sur les fronts syriens et égyptiens après l'heure du cessez-le-feu sans que l'on puisse déterminer qui en étaient le ou les responsables1. Sans en référer à l'état-major, les officiers de terrain israéliens — frustrés d'avoir été arrêtés à quelques centaines de mètres de la position qui achevait l'encerclement de l'armée égyptienne — seservirent de cette rupture du cessez-le-feu pour terminer la manœuvre.
L'incapacité des services secrets israéliens à prévenir correctement de l'attaque imminente suscita un séisme politique majeur, et notamment la démission de la Première ministre Golda Meir. Cependant, un document déclassifié du Mossad publié en 2012 suite à la Commission Agranat, démontre qu'un agent nommé Ashraf Marwan aprévenu le directeur du Mossad Zvi Zamir le 5 octobre 1973 de l'imminence « d’un avertissement au sujet de la déclaration de guerre » par la Syrie et l'Égypte. L'information ne serait néanmoins pas parvenue au remplaçant de la première ministre Golda Meir, le vice-premier ministre Yigal Allon2,3,4.
La réussite militaire initiale égyptienne, la destruction de la ligne Bar-Lev et la profonde remise enquestion de la théorie de sécurité israélienne débouchèrent sur l'ouverture des négociations de paix qui aboutirent à la normalisation des relations entre Israël et l'Égypte. Celles-ci menèrent aux accords de Camp David en 1978. Contre l'engagement de ne plus attaquer Israël (engagement tenu jusqu'à aujourd'hui), l'Égypte récupéra la péninsule du Sinaï, occupée après la guerre des Six jours de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • la guerre du kippour
  • Causes de la guerre du kippour
  • La guerre de kippour-logistique de l'armee de terre
  • Kippour
  • la guerre
  • La guerre
  • Guerre
  • La guerre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !