Guerre et paix sous louis xiv

1687 mots 7 pages
Guerre et paix

« J’ai trop aimé la guerre » aurait dit Louis XIV mourrant. Roi de gloire, le Roi Soleil a dans ses prérogatives le pouvoir de déclarer la guerre. Un de ses objectifs est d’assurer la suprématie de son royaume sur les autres puissances européennes. Les premiers conflits sont victorieux et s’inscrivent dans la continuité de l’action de Richelieu et de Mazarin. Les deux dernières guerres lui furent par contre imposés par ses ennemis.

Les moyens de la politique extérieure

La diplomatie
Louis XIV élabore la politique étrangère en étroite collaboration avec son secrétaire d’Etat aux affaires étrangères : il s’agit successivement de Lionne, Pomponne, Colbert de Croissy et
Colbert de Torcy. Si le roi utilise parfois les services de la famille royale, grâce aux alliances matrimoniales contractées avec les autres maison régnantes( Henriette d’Angleterre mariées à
Monsieur en 1661 ; la fille de Victor-Amédée II de Savoie mariée au duc de Bourgogne), il s’appuie surtout sur les ambassadeurs, à Rome, à Venise, à Londres mais un simple résident à
Vienne. Comme Richelieu et Mazarin, il finance des souverains étrangers, les rois d’Angleterre, de Danemark, l’Electeur de Brandebourg.

L’armée de terre, une force redoutable
Les effectifs de l’armée française n’ont cessé de croître tout au long du siècle et c’est pour assurer le financement de cette force que le pouvoir royal n’a cessé de se renforcer pour éliminer tous les obstacles (réticences parlementaires, révoltes populaires). Grâce à une fiscalité élevée, les effectifs restent élevés en temps de paix 40000 hommes en 1662, 84000 en
1671 ; mais ils s’enflent lors des conflits : 150000 en 1668, 273000 en 1691 et même 395000 vers 1696. un homme sur dix en état de porter les armes est mobilisé. Il faut toutefois enlever les déserteurs, les passe-volants soit 15 à 20% des effectifs. Ne pouvant compter sur le seul enrôlement des Français, le roi recourt au recrutement étranger, surtout au

en relation

  • Louis xiv et la guerre
    2405 mots | 10 pages
  • Conférence de geetruydenberg
    3029 mots | 13 pages
  • La lettre de louis xiv à ses sujets
    2350 mots | 10 pages
  • Commentaire préambule édit de fontainebleau
    3982 mots | 16 pages
  • Les guerres de louis xiv
    1664 mots | 7 pages
  • Versailles, description
    3066 mots | 13 pages
  • Les rois de france de henri iv a louis xiv
    10219 mots | 41 pages
  • Mazarin grand serviteur de la royauté ou de ses intérêts ?
    1064 mots | 5 pages
  • Guerre
    2093 mots | 9 pages
  • Chronologie du 17ème siècle
    3266 mots | 14 pages