Guillaume apollinaire

506 mots 3 pages
Biographie de Guillaume Apollinaire (1880 - 1918)

1880 Naissance de Guillaume Apollinaris de Kostrowitzky à Rome le 26 Août 1880. Sa mère Angelica Kostrowitzky, une jeune polonaise, aura en 1882 un autre garçon, Albert, avec l'officier italien Francesco Fulgi d'Aspremont. Mais celui ci ne reconnaît pas ses deux enfants.

1885 Francesco Fulgi d'Aspremont abandonne Angelica Kostrowitzky. Celle-ci s'installe alors avec Guillaume et Albert dans la principauté de Monaco.

1890 Brillantes études de Guillaume Apollinaris de Kostrowitzky au lycée Saint-Charles de Monaco. Guillaume s'initie aux mythes antiques, et aux légendes médiévales.

1897 Guillaume est lycéen à Nice. Echec au baccalauréat. Composition de ses premiers poèmes.

1899 Angelica Kostrowitzky et ses deux enfants s'installent à Paris. Les débuts sont difficiles. Guillaume envoie poèmes et contes à des revues. Celles-ci les refusent.

1901 Guillaume part en Allemagne comme précepteur de français auprès de la fille de la vicomtesse de Milhau. Il tombe amoureux d'Annie Playden, la jeune gouvernante anglaise. Il découvre les légendes et paysages rhénans
Il publie trois poèmes , signés Wilhem de Kostrowitzky

1902 Annie Playden, effrayée par la fougue de Guillaume Apollinaire finit par le rejeter. En Août 1902 il rentre à Paris . Il publie l'Hérésiaque dans la revue Blanche et signe pour la première fois Guillaume Apollinaire

1903 Il tient une rubrique dans la revue d'art dramatique.

En Novembre 1903 et en mai 1904 il part à Londres pour revoir Annie Playden, mais en vain

1904 Il devient l'ami de Picasso et de Max Jacob. Cette rencontre permettra l'élaboration d'une théorie artistique nouvelle, le cubisme qui privilégie l'inspiration abstraite et géométrique au détriment de la représentation du réel

1907 Il rencontre grâce à Picasso, Marie Laurencin . Il en tombe amoureux et aura avec elle une liaison passionnée jusqu'en 1912.

1909 Publication en novembre 1909 de l'Enchanteur

en relation

  • Guillaume apollinaire
    961 mots | 4 pages
  • Guillaume apollinaire
    774 mots | 4 pages
  • Guillaume apollinaire
    907 mots | 4 pages
  • Guillaume Apollinaire
    530 mots | 3 pages
  • Guillaume apollinaire
    347 mots | 2 pages
  • Guillaume Apollinaire
    313 mots | 2 pages
  • Guillaume apollinaire
    2779 mots | 12 pages
  • Guillaume apollinaire
    567 mots | 3 pages
  • Guillaume Apollinaire
    1063 mots | 5 pages
  • Guillaume apollinaire
    1702 mots | 7 pages