gygk

Pages: 3 (510 mots) Publié le: 12 janvier 2014
marchands, marine, etc. L'intrigue prend touto ron

irnportance, le chæur n'étant plus

là pour I'inter-

rompre. Elle embrouille et débrouille des conflits
d'intérêt, des aVentures galantes,des naufrageso dee
enlèvements par les pirates, dee reconnaissancee, dee
retourE imprévus, le tout concluant au triomphe
conjugué de I'amour et de la morale bourgeoise.

Maaquo

de la comédieancieuoe
(vieillaril en colère)

1iz.l,e théâtrc lotin.

Il appartenait

au « peuple

en toge » de manifester, poui là première fois dans
I'histôire, le génie de la bouffonnerie italienne.Ile ee voulaient guerriers' Paysans,' juristes; ila

méprisaient lee histrionsr engeance de race étran'
eèrè; ils n'ont toléré chez eux de théâtres de pierre
[ou v"rc la fin de la République...Maie coest Romulus qui avait institué les jeux du cirque, jeu-x- gui
s'êtaient, depuis, multipliês : ordinaires, en l'hon'
neur des diiux; extràordinaires (votifs, dédica'
toires, triomphaux,séculaires, gratulatoires, inaugu'
raux), sans parler des jeux privés, comme on en
offrait pour iet mariageâ et les enterrements. Tous
donnaient lieu à speciacles; ils duraient plusieurs
jours; lesthéâtres-jouaient du matin au soir; gla'

âi"t"o"., animaux savants et funambules

Dans le mima règne Ie Dionysos phrygien, I'efféminé. Cymbales, flûtes et tambourins pimentaient
de leur musique énervantedes « sketches » à exhibitions. Les femmes ntont jamais paru sur la scène
antique, sauf dans le mime (l).
À l'époque romaine, Ie théâtre brille encore, mais
d'un éclat factice : tragédie-pasticheet comédie
larmoyante. Les mimes doHérondas de Cos, écrits

pour la lecture, offrent, comme aussi certaines
idylles de Théocrite, une transposition littêraire
du thêâtre de la rue (2).

(l) Eapaya dorien, eette mimodie est abeorbée par la comédie
locale. Celle-ci g'oriente eoit vers une fantaisie mythologique plue ou
moins licencieuse, tels les phlyaques tarentais? dont procéderao...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !