Gzgz

4510 mots 19 pages
Composition Image
L'image occidentale fait partie d'une culture apparue chez les indo-européens. Comme le reste de la culture grecque (architecture du théâtre, la philosophie, la démocratie, l'étymologie, la représentation du corps humain, le nombre d'or, les sculptures, la géométrie, la mythologie, l'astronomie, la médecine, la musique, la perspective, la représentation de la profondeur de champ). L'image respective doit ressemble à l'image retienne. On représentait les personnages de profil dans les tombes égyptiennes. Pour les égyptiens ne s'occupaient pas de la perspective. Le portrait grec est idéalisé. A partir de Rome, à la base, un rituel aux ancêtres, on sculptait à partir du visage du défunt et on en faisant un masque. Le portrait romain n'idéalise pas le personnage. L'image est la représentation la plus fidèle de la réalité d'une personne ou d'un objet. Perte de la perspective et de l'intérêt de l'homme au Moyen Âge mais cela réapparaît à la Renaissance.

La profondeur
La profondeur de l'or (or = soleil). En Egypte, à l'époque des pharaons, le fer était plus précieux que l'or. L'or a une valeur sacrée. Les gréco-romains ont beaucoup utilisé l'or pour leurs sculptures. Simone Martini, L'annonciation (1329 – 1333) est exposée à Florence au Musée des Offices.

1

Composition Image
Gustave Klimt, peintre de Vienne, a fait un portrait d'une dame en 1903. Tout est élément décoratif, pas de profondeur, il utilisait beaucoup l'or et on a appelé cette période, le cycle de l'or. Le sacré de l'or devient comme un élément de décor comme si la peinture était sacrée comme si l'art était sacré, comme si l'époque était sacrée. A la Sécession, Ver Jacrum (printemps sacré) , il a une nouvelle naissance de l'art. Yves Klein a inventé un bleu, il trempait ses modèles dedans. Il est influencé par fluxus (mouvement américain) qui essaye de créer un rapport entre l'art et l'humain. Yves Klein a demandé à ses modèles trempés de peinture de se coller sur la toile. Ce

en relation