Habits du roi

268 mots 2 pages
Résumer du conte
Ce conte d’Anderson paru en 1837, présente un homme de pouvoir riche et puissant étant un empereur qui a une manie qui prend le dessus sur tout : l’amour pour les habits neufs. Ce qui l’amènera à ce ridiculisé auprès de ses habitants et de ses proches plus tard dans l’histoire. Deux charlatans prétendant le confectionné un habit en profitent de sa richesse. N’ayant rien fabriqué cet empereur se présenta donc devant son publique sans vêtements, seul un jeune garçon qui assistais la foule eu le culot de faire la remarque.
Voici un extrais tirer du conte original...
Il y a de longues années, vivait un empereur qui aimait plus que tous les habits neufs, qu'il dépensait tout son argent pour être bien habillé. Il ne se souciait pas de ses soldats, ni du théâtre, ni de ses promenades dans les bois, si ce n'était pour faire le montre de ses vêtements neufs. Il avait un costume pour chaque heure de chaque jour de la semaine et tandis qu'on dit habituellement d'un roi qu'il est au conseil, on disait toujours de lui: "L'empereur est dans sa garde-robe!"

Dans la grande ville où il habitait, la vie était gaie et chaque jour beaucoup d'étrangers arrivaient. Un jour, arrivèrent deux escrocs qui affirmèrent être tisserands et être capables de pouvoir tisser la plus belle étoffe que l'on pût imaginer. Non seulement les couleurs et le motif seraient exceptionnellement beaux, mais les vêtements qui en seraient confectionnés posséderaient l'étonnante propriété d'être invisibles aux yeux de ceux qui ne convenaient pas à leurs fonctions ou qui étaient simplement idiots.

en relation

  • Analyse sémiotique du conte" les habits neufs de l'empereur"
    1330 mots | 6 pages
  • CENDRILLON OU LA PETITE PANTOUFLE DE VERRE
    2293 mots | 10 pages
  • les habils neufs de l'empreur
    1817 mots | 8 pages
  • Cendrillon
    2340 mots | 10 pages
  • Cendrillon
    2216 mots | 9 pages
  • Cendrillon
    2347 mots | 10 pages
  • Francais
    2522 mots | 11 pages
  • CENDRILLON
    2284 mots | 10 pages
  • Histoire de l'art
    650 mots | 3 pages
  • La nausee de sartre
    13158 mots | 53 pages