Hada

Pages: 6 (1335 mots) Publié le: 17 mars 2013
L’effet taille de l’entreprise et la specificite des PME


Une entreprise est une organisation dont la fonction est la production. Elle produit pour la vente dans le but de réaliser un profit. La production peut se faire dans un seul lieu- c’est le cas des petites entreprises- ou dans plusieurs lieux différents. Pour produire, elle doit combiner des facteurs de production : du capital( machines, locaux, matériel ) et des hommes. La taille de l’entreprise est considérée comme un des facteurs les plus déterminants de la forme d’organisation. L’accroissement de la taille occasionne de nombreuses transformations au sein de l’organisation, nous montrerons dans un premier temps l’importance de la taille de l’entreprise puis dans un second temps que la gestion de la PME semble obéirà un principe de proximité.

Première partie : L’importance de l’effet taille dans l’entreprise

1-L’effet taille de l’entreprise

Plus la taille d’une organisation augmente, plus sa structure est élaboré, plus les tâches y sont spécialisés, plus ses unités sont différenciés , plus sa composante administrative est développé . A mesure que l’organisation s’agrandi, il lui devient à la foisplus facile et plus nécessaire de réaliser une division du travail et d’obtenir des unités plus différenciés au sein desquelles le travail est relativement homogène. Ce faisant, plus la structure est différencié, plus l’entreprise doit accentuer la coordination . On voit alors apparaitre une hiérarchie administrative plus élaboré avec une division plus marqué du travail entre administration etproduction.

De manière générale, plus l’organisation est grande, plus elle tend à se formaliser. Plus la taille de l’entreprise s’accroit , plus les comportements se répètent. En conséquence, il devient plus facile de le prédire et l’organisation a donc plus tendance à le formaliser. En d’autres termes, plus la taille augmente et plus l’entreprise aura recours à la communication formelle et serarégulé par des procédures et règles précises.

De très nombreux spécialistes de management pensent que l’on ne gère pas une PME comme on gère une grande entreprise. La taille induit des spécificités organisationnelles et rend difficile toute transposition des méthodes de gestion d’un type à l’autre.

2- Etude de cas : IKEA

La société a été créée en 1943 par Ingvar Kamprad alors âgé de 17 ans.Le berceau de l'entreprise est Småland, une région traditionnelle et pauvre du sud de la Suède.

L'acronyme IKEA (Ingvar Kamprad Elmtaryd Agunnaryd) a été composé à partir des premières lettres du nom du créateur, du nom de la ferme de ses parents (Elmtaryd) et du nom de son village (Agunnaryd).

À ses débuts IKEA vendait par correspondance et à prix réduit une gamme d'objets divers defaible taille :

* De la papeterie
* Des portefeuilles
* Des montres
* Des cadres...

Anders Dahlvig, qui a dirigé Ikea de 1999 à 2009, pose clairement le problème du gigantisme dans un entretien qu'il a accordé au Telegraph le 17 janvier 2012.

Selon lui, Ikea qui a connu une croissance exceptionnelle sous sa direction, est maintenant trop difficile à gérer compte tenu del'importance de son chiffre d'affaires et d'une présence dans plus de quarante pays.

Selon lui, Ikea doit être divisé en trois zones géographiques : Amérique du Nord, Europe et Asie et chaque entité doit être responsable de son développement produit et de sa chaîne d'approvisionnement.
Cette idée a été débattue avant son départ mais aucune décision n'a été prise.

* « Je pense qu'au-delà d'unecertaine taille les inconvénients - la bureaucratie notamment - dépassent les avantages de la taille, même si vous faites très attention. »

* « je ne pense pas qu'il soit possible, au-delà d'une certaine taille, de préserver l'esprit d'entreprise et la créativité. La taille est un poison mortel pour toutes les entreprises. »

Deuxième partie : Les PME

1- PME : Petites et moyennes...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !