Hamlet

12773 mots 52 pages
SCENE III
Une chambre dans la maison de Polonius

Entrent Laertes et Ophélia.

LAERTES. - Mes bagages sont embarqués, adieu ! Ah ! soeur, quand les vents seront bons et qu'un convoi sera prêt à partir, ne vous endormez pas, mais donnez-moi de vos nouvelles.

OPHÉLIA. - En pouvez-vous douter ?.

LAERTES. - Pour ce qui est d'Hamlet et de ses frivoles attentions, regardez cela comme une fantaisie, un jeu sensuel, une violette de la jeunesse printanière, précoce mais éphémère, suave mais sans durée, dont le parfum remplit une minute ; rien de plus.

OPHÉLIA. - Rien de plus, Vraiment ?.

LAERTES. - Non, croyez-moi, rien de plus. Car la nature, dans la croissance, ne développe pas seulement les muscles et la masse du corps ; mais, à mesure que le temple est plus vaste, les devoirs que le service intérieur impose à l'âme grandissent également. Peut-être vous aime-t-il aujourd'hui ; peut-être aucune souillure, aucune déloyauté ne ternit-elle la vertu de ses désirs ; mais vous devez craindre, en considérant sa grandeur, que sa volonté ne soit pas à lui ; en effet, il est lui-même le sujet de sa naissance. Il ne lui est pas permis, comme aux gens sans valeur, de décider pour lui-même ; car de son choix dépendent le salut et la santé de tout l'Etat ; et aussi son choix doit-il être circonscrit par l'opinion et par l'assentiment du corps dont il est la tête. Donc, s'il dit qu'il vous aime, vous ferez sagement de n'y croire que dans les limites où son rang spécial lui laisse la liberté de faire ce qu'il dit : liberté que règle tout entière la grande voix du Danemark.
Considérez donc quelle atteinte subirait votre honneur si vous alliez écouter ses chansons d'une oreille trop crédule, ou perdre votre coeur, ou bien ouvrir le trésor de votre chasteté à son importunité triomphante. Prenez-y garde, Ophélia, prenez-y garde, ma chère soeur, et tenez-vous en arrière de votre affection, hors de la portée de ses dangereux désirs. La vierge la plus chiche est assez prodigue

en relation

  • Hamlet
    37722 mots | 151 pages
  • Hamlet
    849 mots | 4 pages
  • Hamlet
    3001 mots | 13 pages
  • Hamlet
    3032 mots | 13 pages
  • Hamlet
    1364 mots | 6 pages
  • Hamlet
    36989 mots | 148 pages
  • Hamlet
    1787 mots | 8 pages
  • Hamlet
    931 mots | 4 pages
  • Hamlet
    975 mots | 4 pages
  • Hamlet
    678 mots | 3 pages