Handicap

Pages: 10 (2425 mots) Publié le: 3 mars 2011
L E SAVO IR , SAVO IR -F AIR E E T L E SAVO IR Ê T R E E N P SYC H O T H É R AP IE

Victor L evan t

Ce texte a été présenté en avril 1997, lors d’un colloque de la Société québécoise des psychothéra peutes professionnels-les, à Montréal. Ma tâche : répondre à la question “ Quelles sont les a ttitudes, a ptitudes et ha bilités d’un psychothéra peute d’expérience?” Mais comment ne pas dire dudéjà dit ? Comment pa rler de tout cela sa ns prétention ni vanité ? Je me suis rabattu sur la seule chose que je connais : ce que je fais. J’ai voulu dénuder ma pensée. J’ai dû affronter mes propres limites, refuser toute comparaison avec d’autres approches, éviter la tentation de faire de la grande théorie et prendre le risque de m’exposer devant mes pairs. J’ai écrit le texte d’un jet, puis jel’ai relu afin de m’assurer que les mots résonna ient en moi. Je me demandais comment mes pairs le recevraient : comme un ramassis de banalités ou comme la simplicité dans sa profondeur Émus, ils m’ont encouragé à le pa rtager avec d’autres.

Je suis psychothérapeute en Gestalt. Je ne peux parler que de moi-même. Je travaille avec un ensemble d’hypothèses et de constats. Le savoir dicte lesavoir-faire, mais la qualité de celui-ci dépend du savoir-être. Pour moi, l’univers n’a d’autre sens que celui donné par chaque individu. La vie est une série de processus avec des cycles et rythmes distincts. Tout organisme sain tend à satisfaire ses besoins dans la recherche d’un nouvel équilibre. ——— ©1997, Victor Levant -1-

LE SAVOIR, SAVOIR-FAIRE ET LE SAVOIR ÊTRE Nous sommes en relation lesuns avec les autres, que nous en soyons conscients ou non. Nous sommes ce que nous sommes pour le meilleur et pour le pire. Nous sommes responsables de ce que nous pensons, faisons, disons et éprouvons. Nous sommes limités par notre code génétique, par les frontières de notre peau, par notre formation et par la certitude de notre mort. Ce qui est, est. Ce qui était, fut et ne sera jamais plus. Cequi importe, c’est ce qui est devant nous, ici et maintenant. Des choses arrivent ; il n’y a pas de faute ni de fautif. C’est seulement en acceptant ce qui est, y compris nos pires défauts, sans jugement, sans geste contraire, qu’un espace peut s’ouvrir pour permettre à la nouveauté de surgir. L’engagement est la seule réponse que j’ai trouvé face à l’anxiété existentielle. Le client vient enthérapie car il ne peut plus se supporter dans son environnement. Il sent qu’il ne peut pas être fidèle à lui-même ou elle-même et être relation avec le monde en même temps. Il va mal, il cherche un mieux-être. Je considère le client comme un être intelligent qui sait dans son tréfonds ce qui est mieux pour lui. Il l’a évité, l’a repoussé, l’a enterré ou l’a oublié. Le client est fondamentalement sain,son entrée en thérapie témoigne de la conscience de son besoin. Il possède sa propre expérience, ses propres valeurs, son rythme de changement et son parcours est unique. Il a tous les droits d’être méfiant, d’hésiter, de faire un pas en arrière, de rester muet ou de quitter la thérapie quand il le désire. ——— ©1997, Victor Levant -2-

LE SAVOIR, SAVOIR-FAIRE ET LE SAVOIR ÊTRE Lors du premiercoup de téléphone, je suis tout ouïe. Voici quelqu’un en détresse qui m’appelle afin de répondre à son besoin. Je m’ouvre à sa façon de formuler sa demande. Lors de la première séance, j’écoute son histoire, la crise qui l’amène, l’émotion derrière ses mots ce qui lui importe, le sens qu’il donne à ses expériences, les étiquettes qu’il applique à son malaise, les causes qu’il soumet pourl’expliquer, le degré de responsabilité qu’il assume, et aussi tout ce qu’il a fait pour alléger sa souffrance, car cela n’a pas marché. J’établis un contrat thérapeutique afin de le responsabiliser. J’ai appris à demander au client ce qu’il cherche, comment il entrevoit sa guérison, le temps qu’il envisage pour l’atteindre, l’impact potentiel sur ses relations, ce qu’il attend de moi et comment il...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Handicap
  • Handicap
  • Handicap
  • Handicapés
  • Le handicap
  • handicap
  • Handicap
  • Le handicap

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !