Haussmann

524 mots 3 pages
Georges Eugène Haussmann ou « baron Haussmann » (1809-1891) a été* préfet de la seine et a dirigé une opération de rénovation de paris sous le second empire. L’haussmannisation s’impose comme figure de l’urbanisme moderne, c’est-a-dire en phase avec les exigences de la société industrielle.
L’idée principale du projet est une meilleure circulation de l’air et des hommes selon les théories hygiénistes de l’époque. Au 19ème siècle, les théories hygiénistes sont des doctrines qui préconisent une faible densité de bâti pour une meilleure circulation de l’air qui favorise l’étalement urbain et le développement des transports en commun. La campagne d’Haussmann pour la rénovation de la capitale est intitulée « paris embellie, paris agrandie, paris assainie ».
Haussmann redessine progressivement le nouveau Paris en entreprenant des grandes modifications. Il a le « culte de l’axe » comme l’on disait au 19ème siècle, c’est a dire qu’il perce des grandes lignes droites et met en scène de vastes perspectives sous forme d’avenues ou de vastes places. L’exemple le plus célèbre étant la place de l’étoile d’où partent 12 avenues dont la plus renommée : les Champs Elysées (ci dessous). Il élargit les nouvelles voies jusqu’à 20 ou même 30 mètres. Les réseaux des artères haussmanniennes constitue, aujourd’hui encore, l’ossature du tissu urbain parisien.
En parallèle, il participe a la création du réseau moderne d’égouts de paris situé dans les conduits souterrains pour évacuer les eaux usées de la capitale. Sur le plan architectural, les pouvoirs publics de l’époque interviennent le gabarit des immeubles et sur l’aspect esthétique. On parle toujours de façades haussmanniennes quand on évoque les grandes avenues Parisiennes tel le Boulevard Haussmann (photos ci dessous) ou la Rue de la République a Marseille.
Les transformations d’Haussmann ont eu deux effets sur le plan de la répartition de l’habitat dans paris :
- les rénovations du centre-ville ont entraîné une hausse des

en relation

  • Haussmann
    968 mots | 4 pages
  • Haussmann
    288 mots | 2 pages
  • haussmann
    2870 mots | 12 pages
  • Haussmann
    2387 mots | 10 pages
  • Haussman
    1752 mots | 8 pages
  • Haussmann
    2023 mots | 9 pages
  • haussmann
    331 mots | 2 pages
  • Haussmann
    1402 mots | 6 pages
  • Haussman
    397 mots | 2 pages
  • Haussmann
    301 mots | 2 pages