HDA Si Je Mourais L Bas Sujet 2

739 mots 3 pages
Histoire Des Art
Sujet 2 : « Si je mourais là-bas... »

Si je mourais là-bas sur le front de l'armée
Tu pleurerais un jour ô Lou ma bien-aimée
Et puis mon souvenir s'éteindrait comme meurt
Un obus éclatant sur le front de l'armée
Un bel obus semblable aux mimosas en fleur

Et puis ce souvenir éclaté dans l'espace
Couvrirait de mon sang le monde tout entier
La mer les monts les vals et l'étoile qui passe
Les soleils merveilleux mûrissant dans l'espace
Comme font les fruits d'or autour de Baratier

[...]

Lou si je meurs là-bas souvenir qu'on oublie
— Souviens-t'en quelquefois aux instants de folie
De jeunesse et d'amour et d'éclatante ardeur —
Mon sang c'est la fontaine ardente du bonheur
Et sois la plus heureuse étant la plus jolie

Ô mon unique amour et ma grande folie

30 Janvier 1915, Nîmes.
Guillaume Apollinaire, Poèmes à Lou, Ed. Gallimard, 1947.

Présentation globale de l’œuvre :

C'est un extrait du poème « Si je mourrais là-bas... » écrit par Guillaume Apollinaire le 30 Janvier 1915 à Nîmes pour celle qu'il aime : Lou.
Ce poème fait partit du recueil Poème à Lou.

Biographie de Guillaume Apollinaire :

Guillaume Apollinaire est un poète et écrivain français. D'après sa fiche militaire, il est né le 25 août 1880 à Rome et est mort de la grippe espagnol le 9 novembre 1918 chez lui à Paris. Il est considéré comme l'un des poètes français les plus importants du début du Xxe siècle. C'est sans doute l'un des précurseurs majeurs du surréalisme. C'est un poète influencé par le symbolisme et intéressé par la modernité. Il fut également ami avec Picasso, c'est d'ailleurs avec lui qu'il créa le cubisme.
Contexte historique :

Il écrivit ce poème pendant la première guerre mondiale à laquelle il a prit part.
C'est donc dans le sang et l'horreur des champs de batailles que ce poème fut écrit.

Description de l’œuvre :

Ils s'agit d'un extrait. Le texte est composé des trois strophes qui se composent chacune de 5 vers, on appel ça des quintils. Tout le

en relation

  • Guerre
    4657 mots | 19 pages