He ate my brain

273 mots 2 pages
1
Ne jamais laisser passer une chance de se faire aimer ou d’aimer car un jour il sera peut être trop tard pour le faire. Tout a commencé le Lundi 21 juin 2010 la veille du DNB.

Je suis Lucas Strauss, j’ai 15 ans et le lendemain je passai le Brevet des collèges. Je prends mon petit déjeuner comme d’habitude sauf que mon estomac se tortillait comme s’il eut été un asticot dans une vie antérieure. En sortant de ma chambre j’embarquai une serviette en vue d’une douche improvisée. Une fois terminée je revérifiai toute ma valise, il était déjà 11h30. Ma mère m’appelé afin de déjeuner.
A 11h45 mon père était en trian de m’attendre à l’extérieur, mon n’habitait avec nous 12, square grimaud car lui et ma mère étaient séparés depuis quatre ans. Je dévalai les escaliers à vie allure, arrivé dans la voiture je fis la bise à mon père et lui demandait si il allait bien, il me répondit qu’en effet il allait bien et que l’on devait se mettre en route si l’on ne voulait pas arriver trop tard. Le centre d’examen se trouve à cent kilomètres de mon lieu de résidence l’épreuve dure deux jours je séjournerais à l’hôtel GAGA accompagné d’un camarade. Les études font parties intégrantes de ma vie, de plus mes parents comptent énormément sur moi il ne faudrait pas les décevoir. Je pris avec moi un livre achété pour l’occasion Mes amis Mes amours de Marc Lévy afin de ne pas trop

en relation

  • Just right
    2023 mots | 9 pages
  • The fifth child
    4705 mots | 19 pages
  • How to master anxiety
    64157 mots | 257 pages
  • The road
    60010 mots | 241 pages
  • Dead in the family
    97988 mots | 392 pages
  • Science and health with the key scripture
    203260 mots | 814 pages
  • Asdfsdf
    93360 mots | 374 pages
  • Pierre et jean
    63055 mots | 253 pages
  • Arabian nights
    113316 mots | 454 pages
  • Sénégal nationnal syllabus
    22473 mots | 90 pages