Hegel

449 mots 2 pages
Questions sur le texte de Hegel

1. La première phrase du texte n’exprime pas la pensée de l’auteur. C’est une phrase a laquelle il s’oppose puisqu’il dit « on décrit souvent » c'est-à-dire qu’il évoque les pensée des autres. Pour certaines personnes, l’état de nature serait un état parfait de l‘homme. 2. Selon une opinion courante, l’état de nature serait parfait sous deux rapports : celui du bonheur et celui de la bonté morale. 3. Pour critiquer cette opinion, Hegel utilise deux argument : d’un coté celui basé sur l’ignorance et de l’autre celui où règnent la violence et l’injustice. 4. L’objection implicite à laquelle répond Hegel est que l’homme a l’état de nature est doté de raison. 5. Selon Hegel, l’homme ne doit pas demeurer a l’état de nature. Il faut qu’il y échappe pour accédé à un autre état dans lequel il se sentirait bien, un état où prédomine le vouloir raisonnable. 6. Les concepts clés de ce texte sont : l’état de nature, bonheur, bonté morale, violence, injuste, raison. 7. La thèse de Hegel est que l’état de nature n’est pas parfait. L’homme doit accédé à un autre état où prédomine le vouloir raisonnable.
L’auteur commence son texte en exprimant la thèse a laquelle il s’oppose. Pour certaines personnes l’état de nature serait un état parfait de l’homme. Cette opinion courante repose sur deux rapports : le bonheur et la valeur morale.
Hegel argumente sa thèse a l’aide de deux argument. Sa première argumentation commence à la ligne 2. L’état de nature serait celui de l’innocence, l’homme est dépourvu de toute valeur morale. L’homme ignore ce qu’est le mal puisqu’il n’a pas les besoins nécessaires pour faire naître la méchanceté. Son deuxième argument prend suite à la ligne 4. L’état de nature est un état où règnent la violence et l’injuste car les hommes ne s’y considèrent que du seul point de vue de la nature. Les hommes sont inégaux physiquement (forces du corps) et intellectuellement (dispositions de l’esprit). C’est

en relation

  • Le bonheur consiste il a ne rien désirer ?
    1262 mots | 6 pages
  • Faut-il respecter la nature ?
    2323 mots | 10 pages
  • Hegel
    451 mots | 2 pages
  • Kant
    869 mots | 4 pages
  • Commentaire de texte ethique a nicomaque
    1847 mots | 8 pages
  • Faut-il ne pas désirer pour être heureux ?
    296 mots | 2 pages
  • La culture rend t'elle l'homme plus humain - plan détaillé
    1390 mots | 6 pages
  • Rousseau
    490 mots | 2 pages
  • Lettre a schuller
    2463 mots | 10 pages
  • Rosseau
    287 mots | 2 pages
  • Pour discours sur l'imégalité des fondements
    487 mots | 2 pages
  • La conscience de ce que nous sommes peut-elle faire obstacle à notre bonheur ?
    1729 mots | 7 pages
  • 538cbf3cee5b7
    1131 mots | 5 pages
  • Hegel
    592 mots | 3 pages
  • Hegel
    4770 mots | 20 pages