Hello

306 mots 2 pages
hello Les histoires peuvent ne jamais commencer.

Après réflexion, les hasards de la vie ne sont peut-être que conduits que par nos propres choix. Ils ne dépendent que de notre propre vécu.

L’histoire aurait pu ne jamais commencer. Après réflexion, elle ne pouvait qu’arriver, qu’avec lui, ainsi, et pas autrement.

Le destin vous met face à des situations. Et en faisant le choix ou non de prendre votre téléphone, vous pouvez changer votre destin.

*

NOV 2009 TROU NOIR 1 AN 1/2 DE CUITE A LA TEQUILA

* En prenant son téléphone, Il a changé quelque chose.
La vie nous conduit mais nous conduisons la vie.
Le temps qui a duré est de l’Histoire, il fait partie de l’histoire.

C’est l’histoire de ma vie, la vie après l’homme de ma vie ; on a plusieurs vies dans une vie.

J’avais une autre vie, et c’est ce deuil-là qu’il faut faire.

Maintenant, c’est une autre histoire.

C’est l’Amour, une histoire, kelkun ou quelque chose, qui se greffe sur des ruines.

J’ai déjà eu ma vie, oui, j’ai déjà eu mon histoire d’amour, une histoire perdue.

On perd des histoires, ou peut-être un jeu ; ou on les fabrique, qui sait ?

Finalement, l’histoire commence et ne s’arrête jamais.

C’est juste la vie qui continue
Dans ce poème intitulé Trois ans après de Victor Hugo, sa fille, sa mère et Dieu sont évoqués. Hugo est un écrivain engagé en politique. On peut s'identifier à lui et en tirer des enseignements.

Il s'adresse aux hommes, à Dieu. Il y a une remise en question de la justice divine. On peut noter la présence d'éléments autobiographiques et d'une réflexion théorique sur la vie et sur la

en relation

  • Hello hello
    764 mots | 4 pages
  • Hello
    9355 mots | 38 pages
  • Hello
    502 mots | 3 pages
  • Hello
    259 mots | 2 pages
  • hello
    6542 mots | 27 pages
  • Hello
    344 mots | 2 pages
  • Hello
    694 mots | 3 pages
  • Hello
    350 mots | 2 pages
  • Hello
    1006 mots | 5 pages
  • Hello
    2583 mots | 11 pages