Henri troyat tant que la terre durera 1.

125558 mots 503 pages
HENRI TROYAT de l’Académie française

TANT QUE LA TERRE DURERA
Tome I

FRANCE LOISIRS 123, boulevard de Grenelle, Paris

Tant que la terre durera, les semailles et les moissons le froid et le chaud, l’été et l’hiver, le jour et la nuit ne cesseront point de s’entresuivre.

À mon père et à ma mère

PREMIERE PARTIE 1888

CHAPITRE PREMIER
Le cheval s’arrêta au sommet d’un tertre pelé. Michel Danoff leva la main en visière à ses yeux. Les rayons du soleil écorchaient violemment son visage. Devant lui, à perte de vue, s’étalait un pays d’herbe haute, où le vent animait de brusques remous de métal. Des coquelicots incandescents et des marguerites géantes flottaient à la surface ondulée de la plaine. Au loin, une écharpe de vapeur signalait seule les rives de l’Ouroup. Dans cette brume vibrante, dans ce frissonnement de limaille verte, un troupeau de chevaux sauvages grouillait sur place et se boursouflait, gris et brun, vivant et lustré, comme une île aux formes mouvantes. Des cavaliers tcherkess assaillaient le haras. Michel les connaissait tous. Il appela : — Artem ! Eh ! Artem ! L’air libre dilatait ses poumons. Son cœur battait, hors de lui, dans l’espace. Il rendit la main, se porta doucement en avant de la selle à double pommeau de cuir et poussa son cheval au petit galop. Chaque jour, Michel Danoff s’échappait ainsi de la maison familiale pour visiter le domaine de ses parents. Les gardiens tcherkess aimaient ce gamin de douze ans, aigu, noiraud et fier, qui était leur maître et les traitait en élève patient. — Artem ! Le troupeau était proche déjà. Il y avait là cinq centaines de bêtes circassiennes, petites, sèches et bien membrées, la plupart d’un roux soyeux de limace, d’autres noires, ou bai foncé, ou bai fauve. Effrontées, nerveuses, elles s’emballaient sans raison, jouaient de la crinière, se cabraient, piaffaient, ivres de vent et de fourrage, et leurs sabots sonnaient clair sur le sol. Un cavalier se détacha du groupe des gardiens et

en relation

  • le theme d'amour dans les Egletiers
    6570 mots | 27 pages
  • La neige en deuil
    370 mots | 2 pages
  • Gina
    967 mots | 4 pages
  • Le goncourt
    4875 mots | 20 pages
  • Etudiente
    28256 mots | 114 pages
  • N.dostoevskii
    29152 mots | 117 pages
  • Dddfgeteg
    101063 mots | 405 pages
  • Fiche de lecture
    87567 mots | 351 pages
  • 28189_تاريخ الأدب الفرنسي
    87433 mots | 350 pages
  • André gide - les faux monnayeurs
    121703 mots | 487 pages