Hermeneutique

Pages: 21 (5054 mots) Publié le: 31 janvier 2012
Hans-Georg Gadamer, dans Vérité et méthode, entreprend de dégager les grandes lignes d'une herméneutique philosophique, autrement dit les requisits d'une méthode orientée dans le sens de la vérité.
Methodos, en grec, veut dire chemin ; hermeneia signifie interprétation de la pensée par la parole.

Par herméneutique, dit Gadamer, j'entends la théorie, ou l'anamnèse, de cette expérienceeffective qu'est la pensée.

La méthode de l'herméneutique, c'est, au regard des définitions esquissées ci-dessus, la parole-même dans la relation qu'elle entretient avec la pensée.

Gadamer montre, au fil de Vérité et méthode, que l'expérience effective de la pensée est précisément celle de la parole, puisqu'elle se déploie dans le champ de la langue et actualise sur le mode du dialogue la structureà préalable qui est celle de la question et de la réponse.

D'où me parle-t-on ? Qu'est-ce qui m'est dit ? Se laisser atteindre par une telle question, tenter d'y répondre, c'est entrer dans le jeu partagé de la pensée, i. e. cheminer en direction de la vérité.

 

1. L'expérience proprement dite

L'expérience effective de la pensée est d'abord celle de la négativité : la chose n'est pastelle que nous le supposions. Notre savoir et son objet se modifient tous deux avec l'expérience d'un autre objet. On acquiert alors un savoir différent et meilleur, ce qui veut dire que l'objet lui-même " ne tient pas ". C'est le nouvel objet qui contient la vérité sur l'ancien.

L'expérience, à ce titre, se distingue radicalement de la science, puisque là où la science déploie une viséetéléologique, l'expérience reste un processus foncièrement dialectique. La dialectique de l'expérience trouve son achèvement propre, non dans un savoir définitif, mais dans l'ouverture à l'expérience suscitée par l'expérience elle-même.

L'expérience effective de la pensée est ensuite celle de l'ouverture : l'expérience se constitue comme un procès dont nul n'est maître. Contrairement à la science qui seréclame d'une universalité préalable, l'expérience cristallise le possible d'une universalité sans principe.

Gadamer emprunte à ce propos l'image aristotélicienne de l'armée en fuite. Si d'aventure, au sein de la débacle générale, un homme se ravise, et si d'autres hommes suivent l'exemple du premier, toute l'armée finit par s'immobiliser et par se rallier à l'unité du commandement.

[pic]Il en va de même pour l'expérience de la pensée. On acquiert, à la faveur de cette dernière, un savoir meilleur, non seulement de ce qui fait l'objet actuel de l'expérience, mais de ce que l'on croyait savoir auparavant, donc de quelque chose d'universel.

L'expérience effective de la pensée est enfin celle de la finitude : toute expérience digne de ce nom contrarie une attente, dans la mesureoù elle lui assigne une limite. Est expérimenté quiconque sait qu'il n'est pas maître du temps et de l'avenir.

L'expérience découvre la réalité, i. e. ce qui ne peut plus être ébranlé. A ce titre, elle induit la prise de conscience de notre propre historicité.

L'idée qu'on peut toujours revenir en arrière, que c'est toujours le moment favorable, et que les occasions finissent par revenir, serévèle n'être qu'illusion. Au contraire, l'homme placé dans l'histoire, agissant en elle, fait constamment l'expérience que rien ne se reproduit. Reconnaître ce qui est ne veut pas dire ici connaître ce qui se trouve être là, mais prendre connaissance des limites à l'intérieur desquelles l'avenir reste ouvert à l'attente et au projet - ou, plus fondamentalement encore, découvrir que toute attenteet tout projet émanant d'êtres finis ne peuvent être que finis et limités. L'expérience proprement dite devient ainsi l'expérience de notre propre historicité.

 

2. L'expérience herméneutique

Reflétant la structure générale de l'expérience proprement dite, l'expérience herméneutique est fondamentalement expérience de notre propre historicité.

L'expérience herméneutique se déploie...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Herméneutique
  • Hermeneutique
  • Dissertation herméneutique
  • « Herméneutique philosophique et herméneutique biblique » chez paul ricoeur
  • L hermeneutique ricoeur
  • « Herméneutique philosophique et herméneutique biblique » chez paul ricoeur
  • Penser la bible : patristique hermeneutique
  • Herméneutique intra-biblique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !