herste

440 mots 2 pages
Épilogue de Tarmac

Mayday

Je pris l’avion pour visiter Hope à Tokyo. Sa faisait plusieurs années que je ne l’avais pas vu et les gens autour de moi regardait mon attitude capricant avec inquisition. Tout au long du trajet, je me rappelais de mes souvenirs avec Hope : les nombreuses mésaventures qu’on avait vécues ensemble et mes sentiments passionnés que je possédais pour elle. J’avais passé les derniers jours à retrouver la fille qui avait complètement bouleversé mon adolescence sur internet et finis par trouver qu’elle habitait encore à Tokyo dans un appartement dans le cartier Shibuya. Finalement, l’avion est arrivé au tarmac et je m’empressai pour prendre un taxi. Dans la voiture je calculais le nombre de rues qu’il restait avant d’arrivée chez elle. J’arrivai devant le bâtiment de l’appartement et réalisai qu’elle était d’une grandiloquence sublime. Je me rendis au troisième étage et cogna 3 fois à la porte 111. Une femme avec des taches de rousseur que je n’oublierais jamais m’ouvrit la porte : c’était Hope. Pendant quelques instants je fus ensorcelé la beauté de son corps mince parfaite quand elle finit par me reconnaître.
Mickey?
Oui c’est moi ça fait longtemps qu’on s’est parlé.
C’est vrai mais qu’est-ce que tu fais ici?
Honnêtement, lorsque Hope me demanda la question, je ne savais pas quoi la répondre. J’étais supposément venu pour la visiter, mais au fond de moi je savais que je voulais qu’elle revienne au Québec avec moi. Alors, je lui dis que je l’invitais faire une visite chez moi. Elle accepta sans hésitation et nous retournâmes à l’aéroport ensemble sans même qu’elle se fasse des bagages. Dans le taxi, elle me contait tous les calculs qu’elle avait faits pour venir à la conclusion qu’elle pourrait construire une bombe nucléaire plus puissante de 10000 mégacitrons que la bombe qui a détruit Hiroshima. Quelques heures passèrent entre notre arrivée à l’aéroport et notre entrée dans l’avion, mais ce temps me suffit pour réaliser à quel

en relation

  • Analyse visuel de l' art
    490 mots | 2 pages
  • Capital risque
    10154 mots | 41 pages
  • Psychologie clinique et pathologique
    71901 mots | 288 pages