Hervé bazin.

Pages: 2 (278 mots) Publié le: 14 novembre 2012
Hervé Bazin

Hervé Bazin, de son vrai nom de naissance Jean-Pierre Hervé-Bazin, est né le 17 avril 1911 à Angers. C'est un écrivain français.
Son père,Jacques Hervé-Bazin est un docteur en droit, un avocat de profession et il enseigne pendant de nombreuses années à l'université catholique d'Hanoï en Indochine. Samère se nomme Paule Guilloteaux.
Hervé Bazin passe son enfance dans la propriété du Patis à Marans. Il subit l'autorité de sa mère, et en vient même à fuguerplusieurs fois pendant son adolescence et refuse l'enseignement catholique qu'on lui impose. A l'âge de vingt ans, il quitte sa famille pour aller étudier à lafaculté de lettre de la Sorbonne. Il exerce aussi quelques petits boulots et écrit de la poésie. Les rapports qu'il avait avec sa mère pendant son enfance lui inspirele roman Vipère au poing, en 1948, qui est un roman autobiographique, où il y raconte les relations de haine entre sa mère autoritaire et entre ses frère et luimême. Ce roman connaît un immense succès.
En 1970 il publie Les Bienheureux de La Désolation, un récit racontant l'histoire vraie de 264 habitants de l’Île deTristan da Cunha.
En 1980, il obtient le prix Lénine de littérature.
Hervé Bazin passe les dernières années de sa vie à Cunault. Il meurt le 17 février 1996. Ilest incinéré comme il l'avait souhaitait et ses cendres sont dispersées sur la Maine. Une pierre tombale portant son nom et les années 1911-1996 est visible aucimetière de Cunault.
Hervé Bazin est considéré comme « un romancier de la famille ». Politiquement, il a appartenu au Mouvement de la Paix.

Vipère au poing
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Hervé bazin
  • Hervé bazin
  • Hervé bazin
  • Herve bazin
  • Biographie hervé-bazin
  • Un petit miracle, Hervé Bazin
  • Vipère au poing de hervé bazin
  • Hervé bazin, vipère au poing

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !