Hffguytuyb ui

Pages: 6 (1319 mots) Publié le: 24 février 2013
PLAN DE L’EXPOSE

INTRODUCTION
I- LA PAROLE COMME FONDEMENT DE LA CREATION

1- La parole créatrice
2- La présence de la mentalité judaïque dans le christianisme

II- LE RAPPORT ENTRE LA PHENOMENOLOGIE ET LES TEXTES BIBLIQUES

1- La création comme élément phénoménologique
2- La genèse comme base d’une ontologie fondamentale

III- ELEMENTS D’UNE ONTOLOGIEFONDAMENTALE CHRETIENNE

1-  Présentation d’une ontologie chrétienne
2- Critique de l’ontologie chrétienne
CONCLUSION

INTRODUCTION
La thématique du commencement de l’existence du monde et des hommes a toujours préoccupé la pensée humaine. L’homme essaie de trouver une réponse favorable et immuable à cette question. Ainsi la raison se tourne vers la Philosophie qui, avec sesmultiples entreprises archéologiques, n’a pas encore trouvé de réponses sûres et certaines. S’il est vrai que nous entendons situer l’origine du commencement ailleurs qu’en philosophie, alors il y a lieu d’interroger la religion. C’est ce que nous essayerons de faire à travers notre exposé qui traie de la création du monde et des hommes selon le christianisme.
I- LA PAROLE COMME FONDEMENT DE LACREATION

1- La parole créatrice
La parole créatrice c’est la parole par laquelle tout a été fait. Elle est dotée de puissance qui amène à l’existence, ce qui n’existait pas. Cette affirmation se justifie à travers le livre de Genèse1:3 « Dieu dit : Que la lumière soit ! Et la lumière fut ». Cette parole créatrice est aussi conçue comme le Logos grecque qui symbolise à la fois discours,et raison.
2- La présence de la mentalité judaïque dans le christianisme
Le christianisme est l’ensemble des doctrines fondées sur la personne et les enseignements de Jésus-Christ. A ses origines donc, le christianisme s’inscrit dans la perspective du judaïsme qu’il bouleverse mais en conservant les notions fondamentales. Il ressort de cette analyse que le lien entre le judaïsme etle christianisme est un lien de fondement. Qu’est ce à dire ?
En effet, il est dit : « Au commencement ou dans le principe, c’est-à-dire en Dieu était le logos et le logos était près de Dieu. Tout a été fait par lui et sans lui rien n’a été fait. (..)» Par cette pensée de saint Jean, il résulte de ce fait que le logos créateur mentionné ici, est le même que celui dont fait cas le livre de lagenèse dans la bible hébraïque.

II- LE RAPPORT ENTRE LA PHENOMENOLOGIE ET LES TEXTES BIBLIQUES SUR LA CREATION
En s’appuyant sur un texte de Sylvain Camillleri, il s’agit pour nous de faire montre de la création comme élément véritablement phénoménologique, puis d’en déduire l’idée selon laquelle la genèse pose les bases d’une ontologie fondamentale.
1- La création comme élémentphénoménologique
La phénoménologie est une doctrine philosophique qui tend à saisir par un retour aux donnés immédiats de la conscience, les structures transcendantes de celle-ci. Autrement dit, la phénoménologie est une discipline philosophique qui vise de manière rationnelle à saisir les structures transcendantes et les essences des êtres. De même, il faut dire que la création désigne lesphénomènes dans leurs essences. Elle traite du commencement, c’est-à-dire de l’origine des choses.
Toutefois, penser la création à travers la Philosophie c’est l’identifier comme élément de la phénoménologie ; sinon, comment saisir l’essence des choses de manière rationnelle si l’on ignore leur provenance réelle ? Pourtant, force est de reconnaître que leur provenance ne peut être conçue que parla création telle qu’étalée dans la religion.
2- La genèse comme base d’une ontologie fondamentale
De prime abord, il convient de signifier que la genèse est le livre des origines désigné dans la bible hébraïque par le mot Bereshit, premier mot de la première phrase, du livre premier. C’est une version cosmologique de la réalité qui ne nous éloigne pas d’elle mais nous en...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La résistible ascension d'arturo ui de
  • (T"trtrytrujtiè(ui ti
  • Jibi ugh ûi ug içgi
  • Brecht, la résisitible assention d'arturo ui
  • Texte argumentatif sur la pièce «la résistible ascension d’arturo ui»

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !