hghghf

254 mots 2 pages
Tout d’abord, Aristote définit l’âme dans le livre II du traité De L’âme comme une chose inséparable du corps vivant, alors elle est l’énergie du corps l essence qui anime le corps .sans âme, le corps est un cadavre sans vie qui ne peut ni grandir ni sentir. Donc qu’est-ce que une âme ? Aristote définit l’âme comme si elle est la forme du corps, c’est elle qui l’anime. Sans âme, le corps est un cadavre qui retourne à la matière.
Aristote distingue trois parties de l’âme : Premièrement, il y a l âme végétatif que les humains partagent avec les végétaux, elle les permet de se nourrir et de se reproduire.
Deuxièmement, il y a l’âme sensitive : Elle a la capacité de sentir et de percevoir. Tous les êtres vivants possèdent au moins un sens qui est le toucher. Tous les animaux qui ont la capacité de sentir le plaisir et la douleur peuvent aussi sentir le désir. L'âme sensitive donne les sens (le toucher, le goût, l'odorat, l'ouïe, la vue), la perception du plaisir et de la douleur et la mémoire.
Puis, il y a l’âme rationnelle :
Seul l’être humain possède cette âme, c’est l’âme rationnelle qui lui donne l’imagination, le pouvoir à découvrir le nouveau et rationner son entourage.
Pour conclure, on peut dire que l’âme ne se sépare pas de corps dont elle est le principe de vie, c’est l’âme qui fait qu’un corps naturel organisé est un organisme entier, soit pour les plantes et les animaux soit pour l’être humain.

en relation